Une vidéo rigolote et alternative

Céline DION soutient la ZAD dans une chanson, hahaha, en fait la chanson mise en lien est illustrée avec des images prises par ou avec des zadistes. On ne peut que constater la congruence des mots , des émotions et des images.

Je suis tombé sur cette vidéo à partir d’une page de lien. D’un lieu associatif particulièrement intéressant à fréquenter pour moi en ce moment, parce que j’y incarne une forme d’altérité, comme ailleurs en fait. Il me semble très important, trés trés important et même vital d’incarner une altérité dans l’époque actuelle, dans les différents milieux. Et il faut que cette altérité soit consistante, résistante et persistante. Quelque chose ne doit pas devenir du gloubi boulga, justement parce qu’on aime bien Casimir, et l’Ile aux enfants… ou l’inverse.

Dans cet ordre d’idée là je voudrais mettre un lien vers un site que je n’ai pas l’habitude de fréquenter, avec lequel je ne m’accorde pas forcément sur tout, voire même qui me fait carrément gerber dans certains points de vue, mais que je n’arrive pas à détester totalement, que j’aime bien au détour d’un sourire , d’une formule, une bravade… une tendresse, mais ouais.

Rester dans l’altérité avec les invendues de la zad.

Elles sont chez antirep.net. Là encore il est difficile de se trouver « d’accord » tout de suite, mais O combien il est important de garder vivant ces indicateurs de liberté. Pour s’en convaincre il suffit de songer à ce qui se passe à Hong Kong, ailleurs dans le monde aussi , mais l’avantage de Hong Kong c’est qu’on perçoit sans ambiguïté les lignes de fractures : d’un coté des communistes nationalistes, qui ont déjà été capables du pire, et vont recommencer jusqu’à ce qu’ils soient vaincus – la république c’est aussi ça ; et de l’autre des gens pas très recommandables, ou des simples étudiants et artisans, aussi des monsieurs et madames tout le monde qui tentent de conserver une société bien imparfaite, mais vivables, plutot que mourir guéris de leur …altérité. Cependant que la majorité des médias, ou un certain nombre de bons et bonnes citoyennes dérangés par cette rupture du statu quo, interpellées dans leur neutralité raisonnable désapprouvent la « violence » des manifestants.

L’ordre de la république ( populaire de Chine ) est le contraire de l’état de droit. Espérons que nous pourrions encore longtemps nous flatter de nos altérités… oups…

5 commentaires

    1. Oui c’est une blague, encore que si ça pouvait être une affirmation performatrice.

      Oui, moi c’est le camp qui m’a choisi, ou putot l’autre camp qui m’a trouvé trop vert et bon pour les goujats. ;o)

      J'aime

Ecrivez-nous ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s