« Allo maman bobo » ou « repos » aux soldats

« Allo maman bobo, comment tu m’as fait chuis pas beau, allo maman bobo » , quand on s’appelle Souchon, évidemment on peut invoquer l’alma tata, la terre mère, mais pour les autres ? Et d’ailleurs pourquoi se poser cette question ? Parce que je ne me suis pas senti coupable, c’est plutot rare ces derniers temps.

https://dai.ly/x5fi314

Ce film, vous fera aimer la vie, surtout celle que vous menez par rapport à ce dont ces femmes témoignent. Parfois vous voyez des gens dont l’action, la manière et la stature ne vous impressionnent pas du tout. Et c’est ce qui est le plus admirable. Ce n’est pas le cas de cette honorable Honorine qui honore le genre humain par son existence même. Elle fait tout pour ça, impeccable dans sa tenue, féminine, forte et droite. Son action, c’est plus que de la police.

O Congo qui du fond de sa fange la plus inommable fait surgir un diamant, une lumière plus acérée et plus brillante que celle des sabres primatéennes (1) venus des jungles polluées.

Après avoir fini le visionnage de ce documentaire époustouflant, je me suis dit « ha ben pour une fois, j’ai pas l’impression d’avoir touché ma part sur ces méfaits là…à l’insu de mon plein gré ». En Effet une guerre entre nations africaines, sur un territoire africains, avec des exactions inommables commises par des africains… Y a même pas de pétrole en RDC… OUF.

Hum hum.

Ce matin en me réveillant, ou un peu plus tard, j’avais fini mon déjeuner je crois … le café n’était pas trés bon, et il n’y avait plus que des tartinettes affreuses ( osef mais je me venge sur vous … )…bref mon regard se pose sur cette BD là… »l’argent fou de la françafrique », et ça me met comme un genre de doute. Qui creuse la petite mite que l’usage de « les rwandais… » avait posé dans mon esprit.

Oui le rôle du régime Mitterrandien dans la montée des génocidaires au pouvoir puis de leur sauvetage de Kagamé, un ancien directeur adjoint des services de renseignement militaire de l’armée ougandaise, n’est pas « trivial ». La survivance de ces ordures a surement pas découragé les génocides suivants qui ont eu lieu en RDC. Bref.

Vive la colonelle Honorine. Le plus longtemps possible.

(1) pour mon lecteur un peu spécial (s’il me fait la gràce de venir ), ce mot nouveau, de primate et de prométhéenne, désigne l’ubris màle violent et armé, embrigadé – « oui, chef ». Et oui je me cite moi-même , j’invente même des phrases ronflantes pour les citer.

5 commentaires

Ecrivez-nous ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s