Age. Ir. de Juin : Hameau d’Amour

Hey !

Le site, poesie-de-nature.com présente l’agenda-ironique-de-juin : la brocante d’été c’est ici.

Voilà l’été !! TOUTES LES FOLIES ET DERISIONS SONT BIENVENUES, MAIS… votre texte fera suite à ce paragraphe ( début de la chanson « les mots » de la rue Kétanou) :
« Approchez, approchez mesdames et messieurs car aujourd’hui grande vente aux enchères! Dans quelques instants de jeunes apprentis saltimbanques vont vous présenter des mots! Un mot pour tous, tous pour un mot! Des gros mots, pour les grossistes, Des mots de tête, pour les charlatans, Des jeux de mots pour les artistes, Des mots d’amour pour les amants. »

Comment j’en suis arrivé là, je ne saurais vous le dire sans dévoiler que la semaine prochaine un festival de cinéma a lieu dans ma ville

ZONES PORTUAIRES

et qu’ensuite un des lieux du festival s’appelle

les abeilles

et qu’il y a des photos d’abeilles sur le site poésie de nature.

Au départ, ça remonte à 37 minutes, à peu prés, j’étais parti plutot sur « hameau d’amour », c’est à dire que la biocoop de la cote d’amour fait partie d’un groupe « hameau bio », et tout ça n’est toujours pas très loin de chez moi, genre dans ma rue.  Et puis je me suis souvenu d’un truc qui ne vous regarde pas, mais c’est parce qu’en fait je préfère faire de la pub – mettons que ça en soit quand j’en parle  – au festival, qu’à la biocoop , mème s’ils sont plutot sympathiques , parait-il.  Mais bon, « les pois cassés sont  sont hyper bons et en promo cette semaine » ( j’invente, hein ? ) ça le fait moins que « cette année la fabuleuse actrice Islandaise Didda Jonsdottir nous accompagnera toute la semaine » ( même si y a des  ^ et des  » qui se perdent ).

C’est pas n’importe quoi, c’est pas au petit bonheur, je respecte une logique trés rigoureuse…que tout le monde ne comprend pas, et c’est normal parce que je l’explique mal.  Mais… vous n’avez jamais eu envie vous, poètes que vous êtes, de dire à votre beau-frère, rapporté à la famille par votre soeur coule populaire,  « c’est pas à comprendre c’est à apprécier, Rimbaud ».  Nan ?

Mais même ça marche avec d’autres trucs … les chips de pomme de terre gout poulet roti, vous les comprenez ? Nan, vous les appréciez !  Ou pas s’il s’agit de moi. 

Et les rolling stones, beatles et autres Queen… supertamp, Mozart, Bach, Björk… vous les comprenez ? Non mais vous les appréciez, sans comprendre. Ou pas s’il s’agit de Börk et moi  ( En fait si mais comme je viens de citer 3000 références et qu’il faut en distinguer une qui est Islandaise comme Jonsdottir, je dis que je l’aime pas, alors que j’adore, et des fois je comprends – mais c’est pour la singulariser )( bon OK ami.e lecteurice imaginaire à qui je m’adresse, encore malgré que tu comprennes vraiment rien, l’idée c’est d’apprécier sans comprendre, jusque là c’est dans tes cordes… si tu craches ton shewing gum immédiatement et que tu me regardes quand j’te parle –  en quelque sorte de lacher prise, alors tu me laches prise…les baskets )( merci )

Voilà une tranche de ma poésie, un poème que peu aime, Ô peine !  Comme on a perdu du temps avec lecteurice imaginaire, qui encore une fois a demandé à ce que j’explique alors que ça sert à rin, rin du tout, je vais être obligé de le faire un peu plus court que prévu.  Peut-être même très court…

Je suis obligé, parce que même si je me mets à écrire à toute vitesse, vous, et surtout lecteurice imaginaire, vous ne lirez pas plus vite et donc on ne gagnera pas de temps.  Donc je fais plus court, obligé.

 

Avis à la populace des lecteurices imaginaires !

Dorénavant Le mots de plus de cinq lettres seront taxés

Ils seront taxés sur le temps nécessaire à leur décryptage.

Celui-ci sera indexé sur votre temps de lecture.  Corrigé de la parallaxe,

Existantes entre l’estuaire de la Loire, et l’estuaire du Tage.

Les passagers en provenance de la cote d’amour

Devront acquitter un supplément dit « BIO », pour

Compenser les accumulations d’énergie positive

Que leur présence occasionne en période festive.

Signé par qui de droit , tutti quanti et master vobiscum pocket.

Voila.  Au moins c’est dit. « ça c’est fait » comme on dit.

Y a un peu plus finalement, ça ira quand même, je vous le laisse  ?

Bon, alors ça vous fera , travail gratuit et bénévole centimes , comme d’habitude.

 

Publicités

15 commentaires

    1. Le mieux c’est de laisser le percepteur faire le tableau récapitulatif – comme toujours dans l’art contemporain :
      tu as tout compris du 1er coup donc les lettre supérieures te seront comptées selon la formule :
      taux de supériorité des lettres que multiplient les nombres imaginaires de lectures associées, que multiplie ton temps de compréhension , égal zéro.
      selon l’inspecteur des fines anses ce serait égal à zéro. comme ta tête à toto.

      DU coup continue à tout bien comprendre, ou à ne pas l’avouer, et tu seras préservée de la vie de contrimmuable ( je ne vise personne en particulier ni en général – je précise au cas où l’immuabilité tenterait ).

      Soit bénie, lectrice réelle.

      Aimé par 1 personne

  1. Dans la rubrique, les gens de Bretagne font plein de chouettes trucs,
    un autre festival breton, de l’éphémère celui-là, le Festival de l’Estran :
    http://www.festivaldelestran.com/

    (mais comme pour celui, cinéma portuaire, de Saint Nazaire, hé, faut pas tous y transhumer,
    Les laisser plutôt aux « locaux » et créer où nous habitons nos machins à nous. Enfin, je pense…)

    Aimé par 1 personne

  2. C’est une pub pour une marque de chewing-gum ? L’élocution taxée est parallaxée bien au-dessus du cours du pétrole mais le bio me parait assez de bon aloi pour que le design marque les esprits. Au fait ! Pour 59 minutes et 25 dixièmes de secondes, c’est majoré de combien ?
    Je t’adresse mes coordonnées bancaires en pièce-jointe du com ci-présent, bises et belle soirée chachashire. Je me dis que le mois de juin commence fort, très fort, et que va falloir s’accrocher pour relever le défi chez la Dame Véro, qui jardine la poésie comme on attrape des rêves. Avec un filet en rimes de forme fleurie.

    Aimé par 3 personnes

    1. Hum c’est un travail d’imagination essentiellement.
      Je suis assez d’accord sur ton point de vue – l’agenda ironique est sur un courant ascendant – mais je ne me laisse pas impressionner, je fais l’impressionniste !

      Aimé par 1 personne

Ecrivez-nous ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s