Echo de copains

J’ai mis en tête la 1ère et seule image qui soit ressortie de la bibliothèque de photo gratuite pexels.  Ce n’est pas de ma faute si « nuclear » c’est ça.

Ils ont fait une petite manifestation, cachée sur la plage, et forcément ils n’étaient pas très nombreux.  J’aurais bien aimé y aller, mais j’étais engagé ailleurs.

Pourquoi tenter de faire ce type d’action ?  Parce que sur ce sujet là comme à Sievens, comme ailleurs, l’opposition citoyenne, même calme, même non violente, se heurte de plein fouet à une répression féroce et parfois , à Dieu ne plaise ,  illégale et contraire aux principes de l’état de droit.

Afin qu’on comprenne bien qu’il ne s’agit pas de révoltés de profession, ni d’imbéciles heureux, j’ai trouvé cette petite vidéo qui me semble montrer l’évidence du déni exercé par les pouvoirs sur les problèmes qui se pose effectivement, là.

 

 

Pour conclure je dirais que ma réflexion anthropologique, sur les phénomènes humains dans toutes leurs dimensions,  me laisse à penser que le déni exercé en république française sur ces sujets s’apparente à celui de l’empire Japonais subclaquant avec Fukushima, et de l’homo sovieticus, aujourd’hui quasiment disparu, et Tchernobyl.  Mais bien sur la France du général de Gaulle est un aboutissement bien supérieur à ces deux moments de civilisation.

 

 

16 commentaires

  1. Bon jour,
    De toutes les façons le gouvernement actuel ne bougera pas d’un iota. Normal. IL se considère supérieur aux citoyens. Nous sommes la plèbe, IL est ce genre de « Grand Timonier ». La convergence de Ses actions est la divergence de Nos attentes.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de la précision. On ne peut que conseiller la plus grande circonspection.
      La pire chose qu’on puisse faire au nucléaire français c’est lui poser la question qu’on pose à tous les secteurs : l’économie, le rapport cout/bénéfice… une analyse sommaire pourrait l’identifier à l’économie coloniale, investissements publics importants, bénéfices privés , et deficits finaux mortels.

      J'aime

  2. Un chien sans laisse est un loup, un maitre sans laisse est libre. Qui se grandit moralement à se soumettre, qui accepte d’être le rempart contre la sauvagerie ?
    S’il n’existe pas de maitre dans un rapport de force d’infériorité avec un chien…c’est qu’ils ont été dévorés, non qu’aucun ne serait arrivé dans cette position – maugréant ou s’en louant, c »est idem.

    Cela dit, selon moi la grille de lecture « rapport de force » « maitre et chien » n’est pas la plus appropriée dans l’analyse des phénomènes politiques.
    L’évolution dans le temps des tentatives d’échappement circulaires, je te l’accorde, de l’animal à la raison, on l’a vu précédemment la laisse est forcément l’expression de la raison du plus fort, du maitre se transforment en une sorte de spirale.
    Au cours du temps la laisse s’enroule autour du maitre, le chien s’en rapproche en le fuyant, et se retrouve au centre même de sa prison… à la place du maitre avec lequel il se confond désormais.

    Je te l’avais bien dit que j’allais te casser la jambe. ;-)

    J'aime

Ecrivez-nous ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s