Ma vie de con (4)

arthur-roubignolle

Ma vie de con (4) 670px-Write-a-Journal-Entry-Step-2

(journal infime…)

Sur les conseils de ma mère, je me suis inscrit sur un site de rencontre, deux d’ailleurs. « Badoo » et « Je contacte.com ».

J’ai choisi ces sites surtout parce qu’ils sont gratuits. Meetic, ils t’appâtent avec trois jours gratos puis ensuite tu passes au tiroir-caisse. Et il n’est pas question que je débourse le moindre centime pour trouver une femme.

Si j’en trouve une, je sais que ça me coûtera assez cher par la suite.

Restos, sorties, vacances etc… Et moi, merci, mais il n’y pas de comité d’entreprise dans ma boite, je ne suis pas un de ces privilégié d’EDF à qui on paie tout…

Et je ne peux pas décemment proposer à une femme que nous passions de longues soirées-télé en mangeant des chips… C’est pourtant ce que je préfère, étant casanier de nature, mais les femmes, et surtout celles qui sont sur les sites, ont besoin de romantisme, de rêve.

Elles veulent des voyages, aller au théâtre, faire des promenades au clair de lune, bref rattraper le temps qu’elles ont perdu à élever des gosses ou bien à s’occuper d’un mari indifférent (et souvent les deux à la fois.)

Elles cherchent l’amour, et plus elles sont vieilles, plus elles ont besoin de romantisme, de tendresse, d’attention.

C’est horrible, mais c’est comme ça…

Moi, je comptais plutôt finir ma vie avec ma vieille mère. On se connaît, depuis le temps on s’est habitués l’un à l’autre, (et en plus, elle me file de l’argent de poche). Mais elle ne veut pas. Elle n’en démord pas, elle veut absolument que je me trouve une femme, bonne cuisinière si possible et pas feignante.

Elle me répète sans cesse : « Je ne serai pas éternelle ! Quand je ne serai plus là, qui s’occupera de toi mon bichounet ? »

Ceci dit, je pense que je finirai quand même avec une vieille.

Voilà déjà quinze jours que je suis inscrit, et il n’y a que les vieilles qui me contactent, ou des jeunes, mais alors grosses et moches.

Aucune des belles jeunes femmes que j’abreuve de messages ne daigne me répondre. C’est bizarre !

Peut-être devrais-je changer la teneur de mon profil ?

Voici ce que j’ai mis :

« N’ayant plus fait l’amour depuis quinze ans, je me suis inscrit sur ce site uniquement dans le but de trouver une partenaire sexuelle, et éventuellement quelqu’un qui sache aussi jouer à la belote pour faire la quatrième… »

Dans les question subsidiaires qu’ils demandent, à la question : « Combien gagnez-vous ? » J’ai mis : « Je ne sais pas ! »

Et c’est vrai que je ne sais pas combien je gagne, faire la manche c’est très aléatoire, le dimanche à la sortie de l’église je peux me faire 150 euros, et le lundi rien du tout…

J’ai aussi un peu triché sur mon âge, j’ai mis dix ans de moins, et une vieille photo de moi qui date de mes dernières vacances (il y a quinze ans) à Palavas…

Je suis pas mal du tout sur cette photo, à l’époque je n’avais pas de ventre, ni les cheveux qui commencent à grisonner… Qu’est-ce que j’emballais à cette époque ! Je n’avais pas besoin des sites de rencontre…

De toute façon, je me suis rendu compte que les femmes aussi trichaient sur ces sites.

Elles disent toutes qu’elles ont 45 ANS alors qu’elles en ont 65 bien tassés !

Ou alors, si elles ne trichent pas c’est qu’elles sont inscrites depuis 20 ans sur le site et qu’elles n’ont pas pensées à modifier les dates et leur photo…

J’aime bien les pseudos qu’elles prennent, exemples : Nadinette 22, Bulles de rêves 56, Reine des neiges 32, Sauvageonne 48…

Mais ce qu’elles préfèrent surtout, ce sont des noms de fleurs, il y a plein de Capucine, Tulipe, Dahlia, Marguerite, Pétale de Rose, Colchique… On se croirait à Rungis au marché aux fleurs, où chez Interflora !

Bref, j’ai dit à ma mère : « Maman, je fais juste un essai pendant un mois, parce que tu comprends, si les copains apprennent que je suis inscrit sur des sites de rencontre, ils vont se foutre de ma gueule… »

Ma mère a levé les yeux au ciel et a dit : « Mon dieu, qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu pour avoir un fils pareil ! »

Phrase qu’elle me répète depuis que je suis tout petit, mais qui ne m’agace plus du tout vu que depuis le temps je m’y suis habitué…

J’aimerai bien quand même trouver une nana pour retourner un jour avec elle à Palavas, on irait manger des moules-frites chez Jacky, le gars qui tenait le camion-snack au bord de la plage, il doit toujours y être le Jacky, car c’est un bon emplacement..

Publicités

2 commentaires

Lancez vous "Vers l'infini et au delà... " ("tu parles, j'appelle ça tomber avec talent.")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s