Agenda ironique – Mystère de la mer

Participation au jeu concours agenda ironique  

L’européen des faits divers – Vendredi 13 février 2015

UN ICEBERG aurait coulé un voilier en Méditerranée !

Serait-ce un étonnant et paradoxal effet du réchauffement climatique que nous ont rapporté les médias athéniens en cours de journée ?

En effet un drame a été évité de peu ce midi au large de l’Île grecque de DEMOKRATIKOS. Un bateau de l’organisation féministe a coulé. Il portait à son bord une demi-douzaine de militantes qui comptaient s’opposer à la tenue d’un congrès des « entrepreneurs du sexe » quand une voie d’eau s’est ouverte dans la coque.

Les 50 participants au congrès rassemblés sur un gros yacht privé appartenant à l’un d’entre eux témoignent avoir vu un petit iceberg flotter non loin du voilier des FEMEN, mais ils n’auraient rien vu, et d’ailleurs n’étaient pas sur les lieux d’après leurs avocats.
Les victimes du naufrage quant à elles ont du rester plusieurs minutes dans l’eau après que leur modeste navire ait coulé, et nul doute qu’elles auraient pu se noyer si elles n’avaient pas été secourues par un cargo venant livrer une cargaison d’espoir à Athènes.

L’AG JUMPING PROFET battant pavillon suisse a du se dérouter pour obéir aux lois de la mer et recueillir à son bord les naufragées en tenue de combat, torses nus cheveux aux vents. En effet le Yacht du congres connaissait à ce moment là une panne moteur qui l’empêchait secourir les jeunes femmes en détresse.
« en plus j’avais très peur de heurter l’iceberg » nous a déclaré le propriétaire de ce navire de 50 mètres, qui nous a demandé l’anonymat avant d’éclater d’un rire sarcastique.

Nous espérons pouvoir vous en dire plus dés demain matin.

( Cet article sera modifié pour intégrer le fil d’actualité )
Samedi 14 février (Saint VALENTIN )

Interview exclusive de la commandante du cargo

Hier, vendredi 13 nous vous relations la mésaventure de ces militantes FEMEN coulées en Méditerranée et recueilli à bord d’un cargo humanitaire à destination d’Athènes. Nous avons réussi à joindre l’officier commandant ce navire. La commandante TOUTOUTOUTINE, il s’agit d’une femme d’origine française, a tenu à nous communiquer sa version des faits dans le compte-rendu que nous vous livrons tel quel :

« hier dans la journée alors que nous faisions route vers Athènes afin d’y livrer des Bonnes poires en provenance d’Europe du Nord, et non de l’espoir comme j’ai pu l’entendre sur certaines radios, nous avons reçu un SOS provenant des abords de l’ile DEMOKRATIKOS.
Le yacht d’un milliardaire était plus proche mais il a fait état d’une avarie moteur l’empèchant d’intervenir.
J’ai par conséquent fait route afin de nous rendre sur zone. Nous avons trouvé l’épave d’un voilier qui avait chaviré et dont la coque montrait une importante voie d’eau.
7 jeunes personnes s’accorchaient à la coque dans un état d’épuisement important. Nul doute qu’elles n »auraient pas pu tenir beaucoup plus longtemps.
L’équipage les a fait monter à bord pendant que je rendais compte aux autorités maritimes grecques. Quand j’ai voulu reprendre la navigation pour rejoindre notre destination j’ai rencontré les plus grandes difficultés.
Ces jeunes femmes étaient torses nues, leur manière de manifester leur désaccord semble-t-il. Or mon équipage vient d’Afghanistan, et ils ne sont pas accoutumés à un tel spectacle, les pauvres.
Ne comprenant pas les borborygmes que le quartier maitre profèrait, je suis descendue sur le pont. Et là, dites moi pas que c’est pas vrai, qu’est-ce que j’ai pas trouvé ?!!!
Ces personnes étaient évanouies sur le pont épuisées. Et mes gars étaient là plantés devant elles avec la langue pendant jusqu’au nombril, la tète penchée en avant les yeux sortis de leur orbite. Il y en avai mème qui avait des convulsions. Terrible je vous dis.

Non mais le pire c’est quand j’ai voulu couvrir ces dames des couvertures qui étaient prètes. J’ai glissé. Le pont était couvert de bave , les matelots bavaient, je me suis étalée et j’ai glissé.
J’ai fini par renverser mon équipage comme une boule dans un jeu de quille ; heureusement ça les a réveillé. On a pu s’occuper des rescapées.
Elles vont trés bien, toutes ont été sauvées.

Pour le soi-disant iceberg, que tout le monde soit rassuré : la coque a subi une explosion, ce qui est rare dans les collisions avec la glace.

Publicités

27 commentaires

  1. L’iceberg , c’est une image , je crois qu’elle veut nous dire qu’elle en a marre , e tque les parasites qu’on agitent sous notre nez ne sont que les effets , et pas la cause .

    J'aime

  2. Enfin une bonne nouvelle . Et pour ne pas m attirer des histoires , je ne pense pas que le milliardaire soir monsieur Soros pas du tout jamais .

    J'aime

Lancez vous "Vers l'infini et au delà... " ("tu parles, j'appelle ça tomber avec talent.")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s