Ma vie de con (1)

Ma vie de con (1)

(Journal infime…)

2 février 2015, déjà ! Demain ce sera le 3, puis le 4 etc…Que c’est monotone !

3 février : j’ai repensé à ce que j’ai fait hier, c’est à dire rien !

4 février : aujourd’hui je n’ai pas envie d’ouvrir mon journal intime, il me semble que je n’ai rien à dire, cependant…une idée m’obsède…mais laquelle ?

5 février : comme d’habitude, après mon petit déjeuner j’ouvre mon ordinateur et vais sur le site d’écriture ou je publie quelques textes… Je lis les textes des autres aussi, surtout les textes de ceux qui laissent des commentaires sur mes textes…Quant aux autres, comme ils m’ignorent, je les ignorent aussi… Qu’ils crèvent !

6 février : en écrivant mon journal intime, je pense souvent à Kafka, dont le « Journal » est une précieuse source de renseignements sur sa vie. Finirai-je comme lui, pauvre, seul, abandonné de tous et JUIF de surcroît ? Ouf, ça va, je ne suis pas juif, c’est déjà ça…

7 février : me suis fait cuire un steak de cheval aujourd’hui. J’ai pensé à cette pauvre bête que l’on a menée à l’abattoir et qui termine son existence aujourd’hui, dans mon assiette… J’ai toujours trouvé qu’il était stupide de monter à cheval.

Je pense d’ailleurs que tout le malheur de notre civilisation vient du fait que les hommes ont monté des chevaux… Je m’explique : les cavaliers, forcément, ne peuvent s’empêcher de regarder les piétons de haut. Du coup, ils se pensent supérieurs à eux…

C’est ainsi qu’est née la caste des chevaliers, ces prétentieux à cheval qui ont opprimés pendant des siècles le peuple piétonnier.

Aujourd’hui, ce sont les mêmes qui, du haut de leurs 4X4 vaniteux regardent de haut les gens du commun…

Non, le cheval n’est pas le meilleur ami de l’homme !

Ceci dit, le steak de cheval était très bon…

8 février : j’attends avec impatience le 15 févier, qui, normalement, devrait survenir dans sept jours, si tout va bien… parce qu’à notre époque, si perturbée, si paumée en fait, on ne peut plus se fier à grand-chose… Le calendrier reste cependant une valeur sûre, mais pour combien de temps encore ?

9 février : j’ai repensé à ma mère qui me disait « Méfie-toi des femmes ! ». En bon fils je l’ai écouté, je me suis donc méfié toute ma vie de ma mère…

10 février : j’écrirai ce journal intime jusqu’à la mort, jusqu’à mon dernier souffle. Je n’épargnerai rien à mes lecteurs, ils sauront tout de ma vie, je leur révélerai toutes mes turpitudes, je ne cacherai aucun de mes misérables petits secrets…Je me livrerai entièrement, sans fard, sans masque… Ce journal sera le témoignage de l’être que j’étais vraiment. Ce sera ma vengeance d’avoir été ignoré toute ma vie par mon entourage, je n’ai été hélas entouré que par des médiocres qui n’ont jamais vu mon génie. Car je suis un immense génie, un colosse, mais aux pieds d’argile.

Il m’aura manqué toute ma vie celle qui aurait pu me comprendre, m’aimer, me consoler, être ma muse… Je n’ai pas trouvé celle dont je rêvais lorsque j’étais enfant, douce et sensible femme au regard d’ange, elle seule aurait pu me comprendre.

Elle existe quelque-part, je le sais, mais où ?

670px-Write-a-Journal-Entry-Step-2(à suivre…)

Publicités

22 commentaires

      1. Pour continuer la chaine , la religion chretienne , elle meme inspire des religions paiennes , la plupart des eglises et les lieux de culte chretien sont construit sur les lieux qui etaient precedemnt paien , on n’est pas passe au christianisme comme ca d’un seul coup , tous en meme temps , tu confonds avec le passage du franc a l’euro , ou tu n’as pas eu le choix , une gigantesque escroquerie continentale .

        J'aime

  1. moi je dirais que tu l’as trouvée ta muse. Nan mais c’est vrai, t’as vu le nombre de textes dont tu nous innondes depuis quelques temps? Pour notre plus grand plaisir d’ailleurs!

    Donc ta muse elle est là, elle est bien là, alors tu continues à écrire, à te plaindre, à jérémiader, ma vie gnagna, mon clavier gnagnagna, mon ordi j’vous en parle meme pas, on s’en fout, on aime, ça nous amuuuuse!

    Aimé par 2 people

  2. Le cavalier que je fus ne peut accepter que l’on compare « La plus noble conquête de l’homme » à un 4X4. L’animal et la machine sont incomparables. Ceci dit conduire un 4×4 en ville est une idiotie. Manger du cheval!…Mais quelle horreur! C’est pour moi du quasi cannibalisme. M’enfin ça s’mange pas le cheval. Ce serait comme se faire cuire un steak de son meilleur ami. Qu’est-ce qu’on peut écrire comme bêtises. C’est pour ça que la plupart du temps, je m’en tiens à la musique et aux images. Mais lire des bêtises m’amuse aussi. Surtout quand c’est bien écrit. :)

    Aimé par 2 people

  3. J’ai cru un instant que ce billet concernait un blogueur stripteaseur, et puis non, c’est trop brillant pour lui.
    Je vais tenter, par tous les moyens à ma disposition, d’être le meilleur médiocre de ton entourage, et « sans remord », comme le dit Louisette.

    Aimé par 2 people

Lancez vous "Vers l'infini et au delà... " ("tu parles, j'appelle ça tomber avec talent.")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s