Difference Propre et Singularités

Souvenirs sororaux ( Mosbifier )

Publié une première fois sur un site communautaire au printemps 2012. Le pseudo ‘mosbifier’ se rapporte à la série ‘how i met tour mother’, où le héros Mos y, Ted, fait fuir ses.conquêtes potentielles en déclarant très précocement des sentiments excessifs.
Ni moi ni Ouate n’avons réussi à élucider le rapport entre le texte et le pseudo ( toujours dans les archives de feu Pwezidol, dont Ouate est l’administrateur officiel et dont je suis l’administratrice déléguée. Suzanne

Le web est une source importante de contacts en tous genres.

Dans la vraie vie les discussions portent surtout à l’évocation de la solitude du « geek » accroché à son clavier.
Isolé et solitaire et finissant par aimer cela. Défini par l’écran qui encadre son regard.
Un prototype des humains fœtaux asservis par les machines qui les font rêver de…
Matrix.

Mais aussi un être de volonté pure, de pensée – détaché de toute contingence matérielle pourrait-on croire si des cas de déshydratations mortelles n’étaient jamais survenus.
Un Bouddha en chemise à carreau.

Pour ma petite sœur quand elle avait 5 ans et que j’en avais 20, et quelques…25 kilos de plus, je devais être un peu ça. Une divinité bienveillante qui invite à l’aventure, synonyme d’affranchissement des règles habituelles.
Lorsque mes, nos parents sortaient je devais m’en occuper.
Mon programme était simple : canapé, film, chips, glace. Ou pizza glace.
Cola (light sans caféine, après la 1ère séance d’endormissement difficile).

Je me souviens en particulier du Disney « la belle au bois dormant » , « Sleeping Beauty » en anglais. Il fut la cause d’une révélation existentielle, lors de son visionnage avec ma sœur.
Nous avions adopté une position des plus agréables et confortables : moi vautré les pieds sur la table basse, et elle prenant place sur moi, la tête bien calée entre l’édredon de ma panse, et le coussin moelleux de ma poitrine.
Tandis que le prince se battait contre les ronces, et le dragon, contre Castafiore en somme, elle était agitée de toute part, ses émotions m’arrivaient à travers toutes les petites crispations de ses doigts, de ses bras, ses petits mouvements.
Elle se prenait pour le Prince Charmant, souris-je.

Ce qui me fit me rendre compte que je me prenais, moi, pour la petite fée bleue. Toute ronde, avec ses pouvoirs magiques, qui volette à travers les airs. Ce qui me parut un peu dérangeant tout d’abord. Mais pas si grave à la réflexion car des trois petites fées elle est assurément la plus virile.

Plus tard, alors que je luttais contre ma dépendance à l’ordinateur, internet, les jeux, toute cette vie rituelle, qu’on dit virtuelle, qui si elle ne remplit pas une vie la consomme, bien plus tard donc, ce moment là me revenait régulièrement en mémoire, agréablement.

Depuis je me suis fait la réflexion que, peut-être, aussi moi, je souhaitais l’arrivée d’un prince charmant, comme ma petite sœur. avait pu souhaiter réveiller sa « Sleeping beauty », en se battant contre la fée Carabosse.
Son plaisir de s’étendre sur moi, son Bouddha à carreau, je lui offrais avec plaisir, pour ne pas le lui envier.

Mes rapports avec mes parents ont toujours été affectueux. Leur regards m’a toujours mis sous une pluie de fleurs. Une pluie continuelle.
La voûte qu’a prise mon dos sous cette pluie, ma sœur. en a profité, elle a pu s’abriter de la pluie, de fleur, sous mon abri.

Elle a pu pousser droit, elle, tandis que j’ai du m’envoûter.
Il m’est difficile d’accepter certaines critiques qu’elle a portées sur moi
par la suite.
A cause de la vérité qu’elle
s contiennent.
A cause de cette attente vaine qu’on fasse pour moi ce que j’ai fait pour elle.
Lui permettre d’aller chercher la beauté dormante.

Publicités

À propos de chachashire

8 commentaires sur “Souvenirs sororaux ( Mosbifier )

  1. Suzanne et le Docteur Ouate
    28 janvier 2015

    A reblogué ceci sur Difference Propreet a ajouté:
    Ni Ouate ni Suzanne ne sont les auteurs ‘du fond de la mine’. Ce texte a été publié une 1ere fois au printemps 2012 sous le pseudo mosbifier.

    J'aime

  2. burntoast4460
    28 janvier 2015

    « canapé, film, chips, glace. Ou pizza glace.
    Cola (light sans caféine, après la 1ère séance d’endormissement difficile). »
    Un programme expérimental pour provoquer une crise cardiaque (ou pire) ? :)

    J'aime

  3. burntoast4460
    28 janvier 2015

    « la vie après la mort électronique » j’adore.

    Aimé par 2 people

  4. Harpie Feroce
    9 février 2015

    Meme la belle au bois dormant , elle n ‘ a pas dormi toute sa vie , tout comme restez belle .

    Aimé par 1 personne

  5. Harpie Feroce
    9 février 2015

    L’essentiel , pour moi , soit que ca reste credible et possible . Apres seul l’auteur connait la prt de verite ,de vecu , et de realite augmente pour ne pas dire imaginaire .

    J'aime

Si ça vous démange vraiment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 28 janvier 2015 par dans Du fond de la mine.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 127 autres abonnés

Blog Stats

  • 23,014 hits
%d blogueurs aiment cette page :