Bouteille à la mer

en


Participation à un jeu littéraire entre amis.  Il fallait caser les 10 mots

Noé (ou Noël) * Cep* Rot (ou pet)* Iran* Niet* Opéra* Enigme* Anagramme* Rimailler *Corruption*

A Noël * coulait la Seine.
Ma vie coulait, à rimailler* ma peine
Et pas un pet* de lapin ne valaient,
Mes vers.

Taillant les ceps* courts, un troll
En Iran* pense aux femmes, mème, pas drôle.
ça reste un anagramme* de l’autre
Qui s’égare

Entendez-vous l’opéra* magique ?
Niet*, nada de Leda, qu’un coup de trique.
Il est temps de mettre fin à cet infernale énigme*,
temps de la fin des pleurs.

Peu importe nos fausses assurances
La corruption* des peaux, des vieux maris,
Amis, fratrie, enfants de Marie sont des nuances,
A la bienveillance.

Chachashire.
J’aime bien Indila, la chanson au début, malgré un abus de l’asson »ance » – Dernière Danse.

Dans la série cultivons nos lecteurs Leda – une femme nue à la merci des dieux faquins.  Zeus changé en cygne, lui fit concevoir des enfants mythiques, tels que Castor et Pollux, ou Hélène.

 

En fait elle n’apparait dans presqu’aucun opéra, juste dans Strauss vieux, Der liebe der Danae, dont voici un résumé en 3 minutes.

Cependants bien sur, Dali a peint une Leda Atomica

On voit la composition géométrique, obsessionnelle, de ses tableaux.
http://www.teknoplof.com un blog explique ça  en espagnol mais moi je regarde que les images.

 

Ce qui m’a rappelé un des sujets du jour de wikipedia, Monge et la géométrie formelle – d’où j’ai surtout retenu ça.
wikipedia.org – Stéréotomie

 

 

Dans cet article avec des videos  de holidayclubrecordings on voit Angelo Badalamenti, un grand compositeur de film, expliquer la conception du thème de « twin peak » avec Lynch.  Je cite en traduisant, à l’arrache   :
« Angelo , nous sommes dans une foret sombre, c’est pas gai… » ce genre.
« ça change, on est sur une jeune fille qui semble attendre quelque chose… »

On comprend quand mème très bien d’autant qu’il joue en mème temps… On dirait qu’il n’est là que pour mettre en valeur l’univers de l’autre. C’est beau.
C’est lui qui a fait la musique de « a secret life » un album vieux de 20 ans de Marianne Faithfull, qui en sort un en ce moment.

Bored by dreams , tout l’album est une merveille, pas dans le genre sautillant. ( si par hasard on voulait voir d’autres participations, ce serait par ici, c’est un site de rencontres, parait-il )

Publicités

7 commentaires

  1. Avec grande élégance livres-tu pour Noël*
    Ce poème en cadence petit rot* d’opéra !
    Abus d’asson…ances ou abus jusqu’à plus soif,
    Explosent flatulences, pets et rots (hamdoulah…)
    De ta corne d’abondance tailles cep* bacchanal
    Puis en belle aisance, ripailles et rimailles*
    Et en toutes circonstances, hurles niet* huhules da.
    Tel Noé* en silence, (une énigme* ce type là !)
    Pour finir cette jactance, trouveras l’anagramme*
    En Iran* ou Provence croupiront* nos… crincrins ???

    Aimé par 1 personne

Lancez vous "Vers l'infini et au delà... " ("tu parles, j'appelle ça tomber avec talent.")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s