Difference Propre et Singularités

Potagers : 10 lieux où la nature reprend ses droits sur la ville

Un trés bel article sur les potagers urbains, dans un quartier d’une ville moyenne de la région Bruxeloise.
C’est aussi une invitation à faire part au monde de votre coin de potager, à vous.

I love Meiser

N’en déplaise aux spéculateurs fonciers, les potagers ont élu domicile dans de nombreux recoins de la commune de Schaerbeek : les parcs, les terrains abandonnés, les intérieurs d’ilots et les talus ferroviaires. On les voit aussi apparaître dans les cours d’écoles, sur les trottoirs, aux balcons et aux fenêtres. Il leur reste encore à conquérir nos toits, aujourd’hui déserts.

1. Dans les parcs publics et sur les terrains en friche

Des potagers se sont installés dans certains de nos parcs. Il y a par exemple un vignoble et potager pédagogique aux serres communales du parc Josaphat, situées au numéro 411 du boulevard Lambermont. Elles n’ouvrent malheureusement leurs portes que de façon occasionnelle : en mai, lors des journées portes ouvertes, ou bien sur rendez-vous. Et puis, tout au long de l’année, des écoles – telles que l’école n°17, et la section horticulture de l’institut technique Frans Fisher – y organisent des activités.

DSC_8020

De petits potagers ont également fait leur…

View original post 1 690 mots de plus

Publicités

À propos de chachashire

6 commentaires sur “Potagers : 10 lieux où la nature reprend ses droits sur la ville

  1. le blabla de l'espace
    3 décembre 2014

    j adore,
    tu sais j’ai fait un billet ya longtemps sur les jardins ouvriers, leur origines, et si t u savais comme j’aime m y promener

    Aimé par 1 personne

  2. le blabla de l'espace
    3 décembre 2014

    voui, bouge po, je te donne cela de suite,
    https://aeschne.wordpress.com/2013/05/31/les-jardins-ouvriers/

    voila bisoutes,

    Aimé par 1 personne

  3. maloween
    4 décembre 2014

    voilà une bonne idée d’occuper les espaces libres … on voit partout des terrains à l abandon en friche … une idée de partage bien raisonnée

    Aimé par 1 personne

    • hahahihi chachasire
      4 décembre 2014

      pour ce faire il faut en général que la municipalité joue le jeu, ais ça part avant tout des initiatives des gens eux-mèmes. Il y a plusieurs modalités, du « jardin partagé », aux jardins ouvriers dont parle le blabla, en passant par les bacs potagers. Le mieux c’est de s’intéresser à ce qui se passe autour de soi, dans son quartier.

      J'aime

Si ça vous démange vraiment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 1 décembre 2014 par dans chachashire, outer space.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 127 autres abonnés

Blog Stats

  • 23,014 hits
%d blogueurs aiment cette page :