Le liseur de 6h27 – didierlaurent – diable vauvert

C’est une sorte de 1er roman, de la part du nouvelliste Jean-Paul DIDIERLAURENT. Je l’ai fini hier soir. Et ma foi, il est bien et court.

« Au diable Vauvert » est une bonne maison d’édition située prés de Nimes. Pourtant l’histoire qui est racontée dans le roman se passe en Ile de France, ne pourrait pas se passer ailleurs qu’en Ile de France, j’en suis persuadé. Le liseur de 6h27 lit dans le RER.

Des feuilles séchées, des feuilles mortes, qui ont d’autant plus de couleurs que la vie les a trahies, séparées de tout ce à quoi elles étaient attachées.

L’auteur est un nouvelliste primé, le style impeccable. Du coup comme fait le liseur, on peut lire chaque page, chaque personnage, chaque situation individuellement, sans rapport à l’ensemble. Mais il y a une trame générale, le livre sert un propos sensible. Il parle de littérature à l’heure de la société du spectacle.  Surement, peut-on écrire sur la lecture sans en passer par là.

Comme le plaisir du livre, d’un nouvelliste, vient pour partie de la découverte, de l’exploration de l’inconnu, je n’en dévoile pas davantage. Juste que c’est un livre qui parle du doute et de son absence nauséeuse. C’est rare que je dise ça, il est un peu trop court, ce roman.   L’image est tirée de cet article sur soupedelespace

Publicités

5 commentaires

  1. je viens de lire le résumé de ce livre ! encore un qui fait un boulot écœurant voir horripilant vu sa passion pour la lecture …mais essaye de la transmettre !
    Quant au nom de la maison d’édition j’adore

    J'aime

  2.  » Des feuilles séchées, des feuilles mortes, qui ont d’autant plus de couleurs que la vie les a trahies, séparées de tout ce à quoi elles étaient attachées. »

    C’est une bien jolie formulation…

    J'aime

    1. je complète, le livre a connu un bon succès, l’auteur est sur un petit nuage, et va peut-etre être adapté au cinéma.

      Pour se donner une idée de ce qu’est un bon succès : c’est un tirage de 15 000ex.
      Quand on voie combien VT ou EZ vendent c’est hallucinant.
      Mais un esprit ultra positif, comme le mien, peut aussi estimer qu’à l’heure du recyclage ça prouve qu’on est en plein dans le recyclage des déchets – je parle des sentiments, pas des gens eux-mèmes, bien sur.

      J'aime

Lancez vous "Vers l'infini et au delà... " ("tu parles, j'appelle ça tomber avec talent.")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s