Difference Propre et Singularités

HE HO HEROÏNES

 

Une fois n’est pas costume (tu comprendras plus tard…) et comme je ne suis pas peu fière de savoir maintenant faire ça sur wordpress, zou je colle un diaporama :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Deux fois n’est pas costume (attends un peu je t’ai dit plus tard) et j’imagine en différé spatio-temporel le point d’interrogation sortant de ta gamberge (genre BD, tu vois l’image ?). Le point d’interrogation (pas « point d’interrogation/ point de question » non, « point de ponctuation/point de ponctuation » !!!) qui élude la question que tu te poses, « mais oussekedonkèlvalatoutoutoutine? »

Ousske ?

Ok, je t’aide car  je devine un nouveau point interrogation se dessiner au dessus de ta caboche et je dis :
– femmes – costumes – haute-couture – super-héroïne -couturiers – mannequins – actrices

Oui?
(Hulk c’était pour la blague, quoique… attends j’en parlerai plus tard aussi)

Tu t’es peut-être rendu compte toi aussi que les défilés de haute couture ressemblaient de plus en plus à des défilés carnavalesques de personnages de films. Et que à chaque présentation de collection, on voit se déhancher sur le podium des mannequinsqui semblent sortir tout droit de films d’action, de ceux qui ont une super héroïne à la Barbarella ou à la Nikita américaine.
C’est ça le diaporama de tout à l’heure, un mélange de photos de mannequins sur le podium et d’actrices dans leur rôle de super héroïne. Pas facile n’est-ce pas, hors contexte juste avec une photo, de savoir qui est quoi et qui fait quoi?

Alors, me demandé-je, et toi avec, la haute couture petite sœur du cinéma ?

On peut dire ça puisque le cinéma a un prix (américain) « meilleurs costumes ». C’est vrai aussi puisque ceux-ci sont réalisés parfois, souvent, par de grands couturiers comme Christian Dior (une centaine de films) Paco Rabanne, Givenchy, Pierre Balmain …
Et comme quoi il existe bien une filiation entre cinéma et haute couture ou une voie qui… surf-file (?) entre les deux, c’est que des mannequins après avoir défilé des années sur les podiums passent devant la caméra; c’est  Cameron Diaz, Milla Jovovich, Kim Basinger, ou pour faire national, Laetitia Casta…

Mais revenons à nos costumes, des modèles qui sont créés spécialement pour participer à la construction du personnage et servir la dramaturgie:
Dior voyait dans la super-héroïne la représentation physique de l’hyper femme, sorte de canon de son époque. Vision partagée si on observe les super-héroïnes avec leurs tenues qui mettent en valeur une physionomie généreuse : body échancré et corset sexy, combinaison archi-moulante.

 

The New Face Of Lara Croft Revealed - Photocall

WonderwomanDéja la Wonder Woman née sur BD en 1941 avec sa taille de guêpe et ses hanches marquées, incarnait l’idéal féminin des années 50. Une féminisation servie sauce sexy du costume de super héros avec ses vêtements qui dévoilent de lui… sa virile musculature.

(Sauf Hulk qui quand il s’énerve lui se retrouve en caleçon  de  plage en guise de pantalon !!!)

On retrouve cette féminisation de la tenue pour une héroïne, de jeu vidéo cette fois-ci, Lara Croft.

 

Ça a bien marché pour les super héros au cinéma dans les années 2000 . Sauf que ça ne suffisait pas pour remplir les salles. Du coup, les studios se sont tourné vers un nouvel héros : l’héroïne. Avec un peu de chance, la sensualité d’une femme agile et fonceuse forte mentalement et physiquement allait peut-être attirer le jeune public mâle et son pendant féminin en quête de modèle…
C’est ainsi que sont arrivées sur les écrans toutes les Mystique, Catwoman, Elektra, Spectre soyeux et cie qui jusque là commençaient à s’ankyloser dans les pages des comics.

…Et parallèlement les mannequins présentant le même type de vêtements dans les présentations de collection.

Mais je ne vais pas te laisser entrer dans ton dressing choisir les fringues que tu vas porter aujourd’hui sans te raconter que, bien loin des plateaux de tournage et podiums de défilés de mode, il existe d’autres codes, un tout au moins, appelé le code du boubou. Ce sont les noms que portent des tenues, des boubous plus exactement parce que je t’emmène au Niger.
Par exemple, (je raconte tout tant ces mots chatouillent), « funu ga dan guinde » (trouer le pagne et porter au cou) désigne un habit basique, neutre, peut être comme celui dont tu vas t’affubler tout à l’heure. En revanche, « tar ga gna zi » (saute et pousse la mère) dévoile une large partie du corps et tient son nom du fait que les jeunes filles le portent sans le consentement de leur mère, le « banda bara a se » (tourne -lui le dos) est un modèle échancré dans le dos.
Et pour rester en relation même lointaine avec le sujet de départ, la palme de la sensualité revient au « kurnye si kami » avec sa coupe très moulante et dont le nom signifie « le mari ne dormira pas dehors »
SPECTACLE !!!

Publicités

À propos de toutoutoutine

C'est tout, je vous assure c'est tout ! On verra tôt ou tard, ou plutôt tôt que tard.

27 commentaires sur “HE HO HEROÏNES

  1. toutoutoutine
    19 octobre 2014

    Ici aussi, heros heroines ont inspiré ce matin:

    http://isangeles.com/?p=1016

    J'aime

  2. Isangeles
    19 octobre 2014

    Haha, une belle coïncidence :) Très sympathique article ! Et du coup, une ou deux héroïnes que j’ai bien envie de dessiner. Merci pour la visite et pour le commentaire.

    Aimé par 1 personne

  3. toutoutoutine
    20 octobre 2014

    Fadaises, elles n’ont même pas existé ces super héroïnes des temps antiques!!! :)

    Aimé par 1 personne

  4. toutoutoutine
    20 octobre 2014

    Quant à la pucelle, finir sur un bucher et mythifiée par l’Action française, heu excuse du peu d’héroisme!!! :)

    J'aime

    • taratatatata
      20 octobre 2014

      Ha ouais ?! Genre c’est de sa faute à elle si les gondolos aiment les hystéros ?
      Ben désolé mais je crois que non, tu vois.

      Jeanne d’Arc c’était une super héroïne. Mais bon elle avait pas son bac, alors tant pis elle a pas d’emploi.

      Aimé par 2 people

    • Sissistronnelle
      20 octobre 2014

      tu prefèrerais pas Tartine Toutoutoutine?

      Aimé par 2 people

  5. toutoutoutine
    21 octobre 2014

    hé bien yayacip du 19 octobre, je crois que j’ai raté mon sujet…

    Il n’était ni question de traiter de la mode ni des super héroïnes mais de la mode ET des super héroïnes. La relation qui existe entre les deux… comme la conception de la femme ou la place défendue pour elle, rendue par les créateurs de mode et les réalisateurs de ces films.
    Sous-tendait aussi le rôle du costume au cinéma… qui est loin de n’être qu’un second rôle! :)

    J'aime

    • Tu ne l’as pas raté, et mème dun point de vue d’un certain féminisme « moderne » tu es en plein dedans.
      Pour ma part , depuis mes distances ET, il m’a semblé que de la statuaire grecque aux superhéros amèricains il n’y a pas trop de diffèrence (hormis bien sur ce qui n’est pas « culturel » les technologies textiles : couture, broderie, lycra tm…).

      Ce n’est d’ailleurs pas un hasard tant les élites anglo-saxonnes sont férus des esclavagistes cités grecques…hou…hou…hou me voila barbarisant.

      J'aime

  6. toutoutoutine
    21 octobre 2014

    joke yayacip: si tu veux, je t’expliquerai comment faire un diaporama!

    (dans un commentaire? ah non, je sais pas faire!)

    J'aime

  7. coquelicotetcompagnie
    6 novembre 2014

    J’adore les diverses appellations des boubous! Très évocateur…

    J'aime

    • hahahihi chachasire
      6 novembre 2014

      pardonnez l’idiot , mais « Les boubous » ?

      J'aime

      • coquelicotetcompagnie
        6 novembre 2014

        « Ce sont les noms que portent des tenues, des boubous plus exactement parce que je t’emmène au Niger. » Ce n’est pas ce que tu as écrit?

        Aimé par 1 personne

      • hahahihi chachasire
        6 novembre 2014

        Ok je comprends le malentendu – ici c’est un article de Toutoutoutine. Oui c’est vrai que c’est génial ce qu’elle relate. J’avais retenu Afrique centrale et pas le nom du pays. la honte sur moi.

        J'aime

  8. coquelicotetcompagnie
    6 novembre 2014

    Oui, sur un blog à plusieurs mains, il arrive qu’on s’emmêle les pinceaux!

    J'aime

  9. toutoutoutine
    6 novembre 2014

    Comme tu dis @coquelicot, pas toujours facile pour le lecteur, voire même pour les écriveurs!!!, de suivre…
    Bon, on s’y fait et ça donne un coté sportif…

    Le coup des boubous est effectivement assez génial (pas étouffée de modestie aujourd’hui!).
    Comme je l’écris, ces mots chatouillent et chatoient!
    … comme les couleurs des tissus africains.

    Heu, on t’interpelle je crois sur https://differencepropre.wordpress.com/2014/10/01/djoujhou-beboulah/
    ( commentaire du 2 novembre)

    J'aime

  10. Harpie Feroce
    9 février 2015

    Pas basoin de porter un costume ou de suivre la mode , pour etre une super heroine .

    J'aime

  11. Harpie Feroce
    10 février 2015

    Ce ne sont pas des super heros , et n’oublions que si l’on en est la ou on en est , c ‘est un peu de leur faute a tous les 2 . C’etait mieux le jardin d’eden il me semble .

    J'aime

Si ça vous démange vraiment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 octobre 2014 par dans ON S'en fout, toutoutoutine, et est taguée , , , , , , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 127 autres abonnés

Blog Stats

  • 23,014 hits
%d blogueurs aiment cette page :