exposition du jeu ODP 12 et vote

beaucoup de collage cette fois ci.

Alors comme les photos sont identifiables je ne vais pas attendre pour expliquer comment j’ai fait la mienne.

L’épouvantail m’a semblé tenir des bouteilles, il m’a fait pensé à cette enseigne de négociant en vin qui avait des bouteilles plein les mains.
Par ailleurs le paysage de banlieue étendue m’a évoqué les Deschiens, l’alcolisation du week end, les drames familiaux.

J’ai commencé par isoler ce qui m’intéressait vraiment  :  l’épouvantail qui semble planer sur la banlieue.

J’ai eu envie de mettre une tête à cet épouvantail des familles.
Sur wikipedia un Panneau scolaire contre l’alcoolisme me l’a fournie.  Pour l’extraire je me suis servi de la baguette de Gimp (sélection contigüe ).

 

En suite j’ai recherché des images de bouteilles que j’ai trouvée facilement sur le web.  Pour les isoler j’ai utilisé des combinaisons de sélection par couleur et de sélection contigüe (il faut faire maj clic pour ajouter et ctrl clic pour enlever ).

Une fois ma sélection achevée je copie et je colle dans une nouvelle image  ;  on peut faire un calque dans l’image finale directement si on veut.

 

Une fois ma tète et mes bouteilles copiée dans l’image, il fallait ajuster.

J’ai commencé par copier les cordes bleues qui tiennent les sac noirs.  Par couleur et contigue, ctrl pour enlever et maj pour ajouter.

Puis j’ai ajusté mes cordes pour qu’elles tiennent les bouteilles, en copiant des bouts et en les changeant de sens.  Surtout j’ai ordonné les calques afin que les 1ers plans soient devant les seconds.  Le fond c’est l’image de départ, puis les bouteilles, puis les cordes bleues extraites de ‘limage de départ.

Restait à éliminer les sacs.  J’ai commencé par masquer les calques bouteilles et cordes.

Puis à l’aide de l’outil tampon de Gimp j’ai ctrl+clic sélectionné des zones de végétation, et clic clic clic les ai copié par dessus les zones de sacs noirs.

 

Au final j’avais une image proprinette.  En effet les sacs noirs faisaient partie intégrante de ma vision de cette photo.  Evidemment.

DU coup je m’en suis servi comme d’un tampon sur l’ensemble de l’image sauf le poncho jaune de l’épouvantail.

Ainsi cet épouvantail est à la fois inquiètant , le spectre de l’alcolisme, et la touche de couleur qui échappe à la griseur de l’envirronnement.

Au final j’ai fait un miroir sur le résultat, pour bien mettre cet épouvantail dans le sens de l’histoire  : vers l’avenir.

Je suis trés content de mon truc.

1 commentaire

Ecrivez-nous ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s