High noon

The magnificent 7, firent pendant aux 7 samouraïs, 5 ans plus tard.
Les 2 films se répondent remarquablement, l’un donnant envie de voir l’autre et réciproquement.
Le « cow boy » comme type humain a beaucoup de points communs avec le Samouraï. Il est à cheval et armé pour tuer à distance.
Il existe aussi en deux variètés, l’une au service d’un riche propriétaire terrien, l’autre en mercenaire errant.

A noter qu’on retrouve dans les 7 mercenaires 3 dignes représentants du héros impassible, yul brynner, charles bronson, et steve mac queen. Qui incarnèrent chacun leur tour des justiciers solitaires, ancètres des super héros modernes, Batman, dont les démèlés avec l’ordre établi dévoyé ressemblent à ceux de ASANO avec le maître de cérémonie.


Steve mac Queen était le chasseur de prime de « Au nom de la loi ». Un bon chasseur de prime, un auxiliaire de la justice, mais « free lance ».
En effet en ces temps troublés le shériff est un homme seul, dont la communauté n’est pas forcément trés solidaire.

Dans le célèbre par le titre « le train sifflera 3 fois », « High noon » en VO, le Shériff un homme déjà mur, se marie, et ce mème jour doit faire face à une menace mortelle. Tout au long du film il tentera de se faire aider par ses concitoyens, mais devra affronter son destin seul.
Ou fuir ce que son sens de l’honneur lui interdit. Dans la chanson du film il supplie qu’on ne l’abandonne pas, sa femme.

La chanson en français est interprétée par Lucienne Delyle, qui s’est aussi illustrée en chantant la « gelsomina ».

La gelsomina est l’héroïne du film « la strada » qui se passe sur les routes avec des saltimbanques ambulants, qui est une des origines possibles du corps des samouraïs. Et qui partagent avec ceux-ci la discipline de fer pour la construction d’un art gestuel, et une forme d’impassibilité car quoiqu’il arrive le spectacle continue.

Publicités

6 commentaires

  1. Ange ils ont fait une ou deux bonnes chansons, allez trois, le reste c’est merlinpinpin farfadets et gnomes…faut aimer quoi! Franchement, à part Magma, dans les années 70, la pop française bif bof…Et quand aux cow-boys-samourais, ok, ça c’est le folklore Hollywood, mais les cow-boys, c’est l’équivalent de nos paysans berrichons ou Creusois en fait. En gros, des ploucs qui se la pètent parce qu’ils ont des flingues, bref un ramassis d’abrutis qui nous ont donnés Ronald Reagan ou Georges Bush. Quand aux samourais, j’en prends cinq au petit déj de ces espèces de dégénérés (et à mains nues, pas besoin de sabre!)

    J'aime

  2. Vous avez dit saltimbanque?
    Les points communs entre samourai et saltimbanque me semblent un peu tenus.
    Tu as des éléments?
    Mais soyons légers, j’en saisis l’idée pour y rebondir… juste pour le plaisir de cette chanson! :)

    J'aime

    1. nous ne devrions plus publier les trucs de pwezidol sans y rajouter un mot, Suzanne. Mais enfin, d’après Mitsuo Kure les kugutsu auraient pu devenir les guerriers professionnels dont avait besoin les was pour pacifier le Japon médiéval. Dr Ouate

      J'aime

Lancez vous "Vers l'infini et au delà... " ("tu parles, j'appelle ça tomber avec talent.")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s