Ya que le grand babu qui sent l’eau de Cologne

Le titre n’a rien à voir. Sauf peut-être par la fin de cet épisode de ce feuilleton radiophonique dont je ne me rappelle plus le nom :
« arrivé au troisième étage de la tour Eiffel, le dernier, l’ascenseur ne s’arréta pas… »
C’était un feuilleton radiophonique de grande écoute, l’esprit frondeur, surréaliste et poétique, somme toute encore assez bon enfant qui a ravi les auditeurs pendant 5 saisons à la fin des années 50.
Mais le feuilleton lui-mème, n’a pas grand chose à voir avec ce texte, pas que je sache ( hrciebms ). Seulement cette phrase.
Bon, alors, de quoi s’agit-il ?
C’est une playlist de Clementine, qui désigne au hasard des morceaux de musique compressée de mon disque dur.
Souvent c’est les puces du tintouin, et puis des fois, selon mon humeur je veux y voir un motif. Ce fut le cas avec celle là. Pour les habitués on notera l’absence totale de Marianne Faithfull. Je trouve ce fait suffisament notable pour le noter. Il n’y a pas non plus un seul morceau de Hard Rock et autres métal.

Je faisais ça de temps en temps, souviens-t-en. Je laissais Clementine guider mon choix, je te disais ce que ce destin électrique me disait quelquefois.

Le miroir déformant que les imbéciles voient dans le monde j’en faisais un sujet de douce ironie, une danse de la nostalgie.
Ho bien sur je pourrais te parler du huffpost et de la créativité, de l’Ukraine et de l’impuissance, de Bangui et de la misère, Paris et le sperme congelé.

Oui je pourrais, et ne le peux, car si j’essayais, quelque part entre tes oreilles et ma bouche se créérait un embouteillage de mot, une chanson confuse et froissée dont les échos simples s’écraseraient aux pieds d’un effroi vertigineux. Déchets déjetés aux plumes trop faibles, au verbe trop lourd, et maladroit,

Il faut sarcler son jardin, y enlever les herbes adventices, les plus vives, pour y policer des carrés consommables.
Clementine m’a dit que je pouvais aussi m’en servir comme d’un sarcloir, pour hacher ces herbes en surface au moins, qu’avec les temps les racines s’affaibliront et qu’un jour, la plante mourra.
Alors allons-y, puisqu’au printemps ressortent les feuilles coupantes du chiendent, qui vient s’égarer entre les pavés …

Voila, ça commence en sarabande exotique, sur le rythme joyeux de « La Bataola » (Yayo el Indio )
http://youtu.be/bjkStdFRV7c

Pour tomber dans l’andante espressivo d’une sonate de Beethoven, L’absence dans « les adieux ».
PAIK, Kun-Woo/Beethoven Piano Sonata – Die Abwesenheit (L’absence)
http://youtu.be/mVbyow_SYGc
Je vous l’avais bien dit que ce serait rude… ou peut-etre ai-je négligé de vous prévenir.

Allons ne nous fachons pas, que ceux qui abandonnent sachent que je ne leur en veux pas, en plus de ne pas savoir cela m’indiffère et je les comprends, je ferai sans doute de même à leur place.
Wynton Marsalis est un trompettiste de jazz, qui s’est un peu laissé aller aux confins, aux métissages contemporains. Fiddler’s march ce serait une marche de violonneux. « Pas sérieux s’abstenir. » lol.
Wynton Marsalis/At The Octoroon Balls/ The Fiddler’s March
http://youtu.be/TOqKwubcAdE

Une pousse de chiendent montre son vert chaotique encore timide.
Fog – The us beneath.
http://youtu.be/QNCF8BoLa64

Ho une pensée…que c’est joli… pourquoi désherber, au fond, on enlève des plantes pour en remettre d’autres.
Les Rita Mitsouko/variety Mème si
http://youtu.be/CawA2NgDtF8

Mais que faire de ce chardon, ses fleurs bleues et ses piquants, ses graines qui s’envolent, essaiment ou je ne sais pas quoi.
Brigitte Fontaine/Rue Saint Louis en l’île – Et caetera
http://musique.ados.fr/Brigitte-Fontaine/Et-Caetera-t41103.html
« Tu es à moi
J’aime tes bras, j’aime ta voix
Et ton thorax
Odeur de chat »

Et voilà, on se laisse aller et c’est le bordel .

Vite une dose de viellesse raisonnable et coupante aprés avoir fait son beurre d’autre chose. Ouais, c’est sur que comme antidote à l’amour ils se posent là. On en peut pas leur reprocher non plus de ne pas annoncer la couleur. Hippies pleins aux as, révoltés de canapé pour qui la chemise ouverte remplace avantageusement le gilet de soie sous les sunlight.
Le rock comme gymnastique, pouah.
Rolling Stones/A Bigger Bang – Look What the Cat Dragged in
http://youtu.be/Ui0LircaWok

Une autre d’auto-dérision charismatique
Serge Reggiani/Les 100 Plus Belles Chansons – Le barbier de Belleville
http://youtu.be/BlRNpwKJxsg

HAYAYAYAYYA le chardon contr’attaque, il est coriace, et j’ai pas pris de gant, parce qu’avouez qu’on devrait pouvoir écouter de la musique tranquillement sans se faire poisser par des plantes aux griffes acérées comme des rasoirs. Si je laiss faire je vais finir défigurer.
Brigitte Fontaine/Prohibition -Pas Ce Soir
http://youtu.be/aGoPUUuPYX4
« Voisin, frangin, pareil… »

Ils sentent qu’ils ont l’avantage, que je suis en position de faiblesse. Ils lancent les beatles.
Beatles/Help! – Dizzy Miss Lizzy
http://youtu.be/jGB2jY223JI
ou alors c’est un vaccin, une version affaiblie pour me prévenir. Dans wikipedia ils disent que Lennon lors de l’enregistrement de cette reprise n’était pas à l’aise sans savoir pourquoi… Elle n’est pas assez rapide. Ho je ne sais plus, je suis perdu.

L’ouverture de cet album mythique du rap. J’avoue que si Oxmo Puccino m’inspire une grande estime, je trouve que son flot n’est pas idéal, ça ne rebondit pas aux bons endroits. Reste un groupe très convenable et un fond émouvant chanté par un type vraiment valable.
Oxmo Puccino & the Jazzbastards ( Lipopette bar ) -Perdre et gagner
http://youtu.be/qVJqt7lFcp8

Mon grattoir fait un moulinet, et se glisse brutalement sous cette bluette, non je n’ai plus 15ans, plus 25, ni même 35. Schalc, on ne peut pas tous mourir à 27 ans, désolé.
The Doors – Morrison Hotel – Carol
http://youtu.be/vtjYhboHWVA

Tiens je me souviens des fonds de bar, de juke box, où passaient presqu’en continu , « the river ». Je me souviens aussi un peu plus tard des malentendus de petits bien-pensants des bac à sable à la sortie de « born in america ».
Tracks de Bruce Springsteen est en quelque sorte le comble de la suffisance, de la vanité, qui nous atteint à un certain àge : c’est la publication des prises rejetées des grands tubes ; c’est publié pour l’édification des fans, je suppose. Mais au fond ce n’est pas la faute des auteurs. Clementine m’avait sortie la chanson intégrale, SCHLAK, je mets the 1rst take, celle où le boss ne beugle pas encore.
BRUCE SPRINGSTEEN TRACKS – MARY LOU #1
http://youtu.be/tMlP-c5vIog

Un reggae, interminable, l’herbe envoie des signaux de faiblesse. Ou alors c’est une feinte ? SHLAK
The Clash/1980 Sandinista! – Version Pardner
http://youtu.be/3i0-my7BevA

Voila je vais planter de beaux opéras sur mon imaginaire, avec des chanteurs en robes longues et des chanteuses envaporées…
Vivaldi/orlando finto pazzo – Coro nPrima dell’Erebon (Coro di ministri e di sacerdotesse)
http://youtu.be/kMojxZF-j84

Consacrer ma vie à donner de l’espoir si ce n’est que ça, aux opprimés et aux malheureux.
Eddy Grant – Gimme Hope Jo’anna
http://dai.ly/xsly5

Fontaine Brigitte… je ne connais pas cet homme. Moi non plus, haha. La recherche de l’hiver, je n’ai pas trouvé sur internet. De totue façon c’est un morceau assez triste ou abstrait plutot, à la place j’ai mis un montage qui s’appelle « eloge de l’hiver » qui montre des montagnes, bien blanches, bien lointaines, et ho, la chanson est joyeuse. Choucard.

Areski et Brigitte Fontaine/Je ne connais pas cet homme -La recherche de l’hiver
http://youtu.be/KsBbhZGYU7o eloge de l’hiver.
Quand il fait bon et beau
on sort la serfouette eeeet
hop que les petites fleurs vilaines sautent,
ici je mettrai des carottes et là des navets.

L’hiver les grands froids ont tué la vermine
Il faut pas laisser les mauvaises herbes
Envahir le potager
Et tchac fait la serfouette quand elle leur fouette la tête.

( c’est très mauvais, parce que c’est un médicament, une potion, une cure )

Ha, là, là je dois avouer que…
Jehan/Divin Dimey – « j’ai vécu »
http://youtu.be/tbY9ZJXdH1w Syracuse c’est ça le divin Dimey, avouez que … on va dire que c’est une plante que j’ai choisi, un héritae culturel, c’en est un.
Mais « j’ai vécu » écoutez les paroles… et puis ce nom là…ouf on va plutot voir ça
http://youtu.be/tIOMKaHd3_E Si tu me payes un verre

Tshak, je l’ai échappé belle. Hein, je l’ai échappé belle. Je ne me suis pas laissé avoir.

Alors le pissenlit et sa racine pivotante, BIM un coup de la pointe de ma botte et il saute. Excellent pour endormir un bébé, à condition de ne pas mettre trop fort. Et dire que le refrain de Purple rain… tschak
Prince and the Revolution/Purple Rain -The Beautiful Ones
http://youtu.be/ngJj_-fZ9ic

Un grande maniaque ce Little RICHARD, quel macho il aurait été avec les filles .
little richard/tutti frutti – miss ann
http://youtu.be/5BI85GF_OCA

Tchak les chansons c’est que menterie et émotions en conserve.
Comme disent les filles de la pub : « c’est bon la honte » ?
Pas aussi bon que les bons légumes d’un bon jardin bien désherbé.
Et puis si je n’y arrive plus avec la serfouette et bien tant pis je bétonnerais. C’est ce que font tous mes voisins.  Comme ça c’est plus propre, c’est mieux.
Et puis le jardin … c’est du boulot, et il y a toujours trop, les enfants n’en veulent pas, et maman se créve la paillasse à tout mettre en conserve.
Zut le supermarket c’est pas fait pour les chiens.
Allez j’appelle l’entrepreneur
«  allo docteur ? C’est pour bétonner mon jardin, c’est à cause des mauvaises herbes… »

Publicités

2 commentaires

    1. Merci pour cette version trés limpide et qui permet d’apprécier le texte, assez humoristique.

      Tom Lehrer un comique musical Amèricain en a fait une version multi confessionnelle, un peu longue alors je poste aussi le lien d’une autre chanson of his own

      J'aime

Lancez vous "Vers l'infini et au delà... " ("tu parles, j'appelle ça tomber avec talent.")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s