Difference Propre et Singularités

Icrayon – le bronzés des tropiques (suite)

Ho la race que je me suis mise l’autre jour…
Non faut que j’vous raconte, sinon c’est pas possib’

En fait vous connaissez l’début… le bronzés des tropiques de mon parking de supermarché…Il m’attendait à la sortie.
Moi mon caddie et mes surgelés on s’est pas laissé dérouté(e)(s); direct dans le coffre de la bagnole, dans la file de caddie bités à l’horizontale, et la main sur la poignée de la porte…

– hé attendez,
s’il vous plait, hé madame,
s’il vous plait attendez…je ne serais pas long.
Attendez quoi s’il vous plait j’ai quelque chose à vous dire,
Quoi, allez, s’il vous plait …attendez, vos pouvez pas me laisser tomber…
Non mais attendez, ce serait comme si vous laissiez un truc pas fini, s’il vous plait attendez.

[ notez que ce garçon avait quand mème appris 2 ou 3 trucs de la fréquentation des faubourgs honteux des capitales de pays pauvres : il mendiait avec talent, et éloquence, savait placer ses arguments en fonction de l’auditrice ]

– quoi, j’ai pas l’temps , mes surgelés vont fondre par cette chaleur, bordel vous allez me coller longtemps ? j’ai pas d’argent…

– nan mais c’est pas ça, allez je suis plus riche que vous je suis sur, nan c’est pas ça. Hé j’vous raccompagne chez vous et on en cause aprés.

– HEIN ?! hé pervers de mes pieds tu crois que tu vas me suivre chez moi – et avec mon assentiment ? Juste comme ça tout de go au débotté ? Attends toi viens , mais viens je vais te niquer la gueule tout de suite , mais viens je vais te la mettre sévère et tu me feras plus chier.

J’ai fait mine de propulser mon mètre quatre vingt cinq et mes quatre vingt dix kilos vers sa gueule… Et il a décampé :

– hé mais non, mais vous avez raison, non mais… non, c’est pas ce que je voulais dire. Nooon.

OK je vous invite à diner… à flunch. Tranquille sans manière. Juste histoire que je vous écoute à mon tour. Pas de pleurnicheries. Ok tranquille…
Ok ? Ce soir, tout à l’heure… ? Je suis sur que vous êtes seule ce soir, c’est samedi, vous allez manger seule samedi soir… c’est trop naze, je vous paie le cinoche aussi. Garanti, sans pathos, ni rien , juste deux… personnes qui se font moins chier à deux que toutes seules chacunes…
Pas de pathos, rien – tiens on se tait, le roi du silence, chut.
SI vous voulez bien sur ?

à pathos il m’avait chopé, enculé va. Mais…attends chuis pas une fille facile moi, j’ai du répondant.

– et tu couches le 1er soir ? tu bandes au moins ?

-… heu, ça dépend, pourquoi pas, mais c’est pas l’objet de mon invitation…remarquez on est adulte, mais bon … on a l’temps de décider… c’est pas…

– nan mais ok, mais bon t’es pas opposé à l’idée ?
Là j’ai pas des masses envie mais bon…des fois… avec les choses qui s’entrainent les unes les autres, si t’es sympa…si on picole…

– ha si on boit…j’sais pas si… et puis j’ai assez bu…

– parfait tu conduis, je picole.
Heuuuu, on s’retrouve ici dans une heure, j’laisserai ma bagnole.
HA – tu fumes pas ce soir. J’amène les caoutchoucs, j’ai les miens c’est meilleur.
ça colle ?

– hum oui, ok comme ça.

Ainsi fut fait, j’ai pris une de ses danses…

La suite, y compris les passages érotiques les plus crus, et les plus cuits, si vous me convainquez.

Publicités

À propos de chachashire

3 commentaires sur “Icrayon – le bronzés des tropiques (suite)

    • Suzanne et le Docteur Ouate
      1 mars 2014

      A tout prendre ce n’est pas la version que je préfère, Gainsbourg en a fait de meilleures.

      J'aime

    • Suzanne et le Docteur Ouate
      1 mars 2014

      Aprés Ute Lemper, marie Dubas

      J'aime

Si ça vous démange vraiment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 1 mars 2014 par dans Du fond de la mine.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 127 autres abonnés

Blog Stats

  • 23,014 hits
%d blogueurs aiment cette page :