COMMENT devenir écrivain?

               Qu’attendez-vous pour réaliser votre rêve de devenir écrivain ?

Vous Avez Tout Ce Qu’il Faut En Vous Pour Devenir L’écrivain Que Vous Désirez Devenir.

« Apprenez l’essentiel pour commencer votre carrière d’auteur. Nos 97 étapes, à votre rythme »

D’abord, sachez que le hasard n’existe pas. Si vous lisez ces lignes, c’est que votre destinée est peut-être sur le point de se transformer.

 Génial ! Me dis-je, en voyant cette annonce sur internet. Moi qui avait toujours rêvé d’être un écrivain, un vrai, j’allais enfin pouvoir le devenir grâce à cette méthode… Aussitôt, je complétais le formulaire de commande et réglais le prix de la méthode par carte bancaire 6820 euros, payables en douze fois, ce n’était pas trop pour devenir riche, célèbre, adulé par des lectrices énamourées, éblouies par mon style et qui ne tarderaient pas à tomber toutes crues dans mon lit…

Je reçus quelques jours après, le premier volet de la méthode :

« Demandez-vous ceci : quelle est votre mission sur terre ? Est-elle de devenir auteur ? Moi, je crois que la réponse est OUI !

Oui, ma mission sur terre était certainement d’être AUTEUR et pas n’importe lequel, le meilleur de tous, je voulais tous les enterrer, les Dostoïevski, les Hemingways, les Zolas…Je les ferais tous passer pour des ringards…

– Vous voulez ÉCRIRE UN ROMAN mais ne savez pas par où commencer ?
– Comment trouver VOTRE méthode pour écrire ?
– Comment font les pros pour écrire des histoires géniales ?

Lisez bien ceci :

Écrire me permet d’imaginer les intrigues les plus originales. J’aime composer des scénarios, imaginer des situations, planifier des personnages et les faire parler. Si vous êtes de ceux et celles qui brûlent d’envie d’écrire, alors vous avez sûrement la passion nécessaire pour écrire un roman.

Avant de poursuivre votre lecture, prenez une feuille et répondez à ces 3 petites questions :

  1. Êtes-vous diplômé dans quelque chose ? Si oui, dans quel domaine ?

  2. Quel âge avez-vous ?

  3. Faites-vous des fautes d’orthographe ? »

Je n’étais diplômé en rien du tout et je commençais à entrer dans cette période de la vie ou, si on a pas fait carrière avant, l’avenir n’est plus qu’un sombre horizon fait d’incertitudes et d’angoisses. La vieillesse et la solitude se profilaient doucement devant moi. En réalité, je n’avais plus aucune perspective d’avenir. En plus, je faisais plein de fautes d’orthographes !

Je reçus le second volet de la méthode la semaine suivante.

Peu importe votre mode de vie,
vous pouvez devenir écrivain.

J’ai une confidence à vous faire. Beaucoup d’écrivains font des fautes d’orthographe. Mais ce n’est pas cela qui va les arrêter de rêver et de faire vivre leurs personnages. Ils écrivent tous les romans qu’ils ont envie d’écrire, et ensuite ils envoient leur manuscrit à un correcteur professionnel avant publication.

J’ai une autre confidence pour vous. La majorité du temps, les correcteurs professionnels n’écrivent pas de romans, tandis que les romanciers font parfois des fautes. C’est une bonne nouvelle, n’est-ce pas ?

Ça oui alors ! Finalement je devrais plutôt passer un examen de correcteur professionnel plutôt que m’échiner à vouloir devenir écrivain…ça paie mieux…

Concernant les 3 questions précédentes, voici les bonnes réponses :

Que vous soyez diplômé ou non, une jeune personne ou un vieillard, un homme ou une femme, un adolescent… Que vous fassiez des fautes d’orthographe ou non… Les portes vers l’écriture d’un roman vous sont grandes ouvertes.

Soyez assuré d’une chose : le temps où publier un roman était réservé à une élite est terminé. À notre époque, tout est devenu possible, et pour tout le monde. Par contre, pour réussir, vous devrez respecter 2 petites conditions : être vraiment décidé et être passionné. »

Etais-je décidé et passionné ? Je n’avais plus le choix surtout, c’était écrire ou mourir ! Il me restait encore cinq ans pour réussir ce roman génial qui allait faire ma gloire et ma fortune. Au-delà de cette limite, si rien ne réussissait, j’étais bien décidé à me suicider…Ou bien à commettre un attentat…ce qui revient à peu près à la même chose…

Troisième volet reçu impec dans les temps…Je lis…

Vous avez le pouvoir de choisir.

Si écrire vous passionne, si vous avez quelque chose à dire, si vous êtes prêt à vous investir, c’est excellent. Mais il est important d’écrire par pur plaisir, car parfois un premier roman se vend très peu au début.

Je sais bien ça, pas besoin de cette méthode pour le savoir, ça fait juste 650 romans que j’envoie qui sont refusés ! Mais tu vois, je persévère…ET J’AI QUELQUE CHOSE A DIRE !

Cette formation ne vous donnera pas la recette miracle pour écrire un roman. Je ne vous promets pas que votre premier roman se vendra à des millions d’exemplaires, car la formation idéale n’existe pas. En revanche, j’accepte volontiers de partager avec vous mes 97 principaux conseils pour écrire.

Le simple fait de passer à l’action déclenchera une force incroyable en vous. Débutera alors un long processus de transformation intérieure et vous constaterez quelques changements dans votre attitude. Sachez ceci : votre attitude personnelle est souvent la clé de la réussite. Votre façon de voir la vie et de voir les choses qui vous entourent en sera modifiée.

Bon, ça va alors, je vois toujours la vie du bon coté, malgré que ma femme m’ait quitté, que je n’ai plus de travail, que mes gosses ne veulent plus me voir et que l’héritage que m’avais promis ma pauvre mère s’est révélé totalement bidon, je gardes le moral !

Sachez ceci : votre atout le plus précieux est la chance qui vous a été donnée d’entretenir votre esprit et de diriger vos pensées vers les buts que vous avez choisis de réaliser. Vous avez le pouvoir de choisir.

Vous pourriez devenir écrivain à temps plein et faire de ce mode de vie une réalité. Mais pour le savoir, il faut au moins essayer. ».

Ah oui, devenir écrivain à temps plein ! Et comment je pourrai faire ça, qui c’est qui fait bouillir la marmite pendant ce temps-là ? Je gagne à peine ma vie dans des boulots qui m’épuisent, je n’ai même plus la force le soir de tenir un stylo…Et ça fait vingt ans que j’essaie ! ET QUAND EST-CE QU’ILS VONT AUGMENTER LE SMIC NOM DE DIEU !

Je partage mes 97 conseils
pour écrire un roman

Mais auparavant, j’aimerais partager un peu de mon expérience avec vous. Tout a commencé à un moment de ma vie où j’en ai eu plus qu’assez d’un job qui ne me plaisait pas. La routine me détruisait petit à petit de l’intérieur et je n’arrivais jamais à avoir assez de revenus pour faire ce que je désirais plus que tout au monde : une vie de liberté sans contrainte me permettant de voyager tout en gagnant ma vie convenablement.

Puis, j’ai pris conscience de ceci :

Tous les grands écrivains sont simplement des gens qui sont passés à l’action !

C’est à ce moment que ma vie prit un autre sens. J’avais déjà écrit de petits textes ici et là… J’avais fait lire ces textes à des proches qui me conseillèrent vivement de profiter de ce talent pour passer à l’action et OSER proposer mes services. Mais… je n’avais pas de diplôme dans ce domaine et je craignais les moqueries. Puis, je me suis dit que, de toute façon, je n’avais rien à perdre.

Hmm, ça m’étonnerait qu’elle n’ait pas de diplôme, avec un tel bagout elle a fait au moins deux ans d’H.E.C ! Bref…

Tous les grands écrivains sont simplement des gens qui sont passés à l’action et qui ont décidé de s’y mettre à fond.

Çà c’est certain, ils ne sont pas restés à bailler aux corneilles, ceci dit y en a pas mal qui se sont offert les services de nègres (euh pardon, on ne doit plus dire ce mot, mais je sais pas ce qu’on dit à la place maintenant…).

J’ai alors chercher qui avait besoin d’un écrivain. Certains postes offraient de l’assistance à la rédaction d’articles de journaux spécialisés . Je n’avais pas étudié spécialement dans ce domaine, mais mes proches m’assuraient que mon expérience de vie et ma grande volonté de réussir combleraient rapidement cette lacune.

Elle propose quoi là ? De devenir secrétaire de direction ?

Mais avant de présenter ma candidature, j’ai essayé… juste pour voir. J’ai composé une trentaine de pages dans un laps de temps assez court (à ma grande surprise). Tout s’est relativement bien passé pour un premier essai. J’étais fière de moi. Ensuite, j’ai profité de cette expérience positive pour me lancer sur le terrain et pour aller un peu plus loin dans ma démarche.

J’ai offert mes services comme écrivain à la pige. Si vous ne savez pas ce qu’est un écrivain à la pige, c’est une personne qui rédige des textes, ou des livres complets, pour ensuite vendre ses droits à un autre auteur. C’est une pratique très courante, surtout dans la publication de livres informatifs.

Le jour où j’ai foncé fut le jour le plus important de ma carrière d’auteur. Je ne l’ai jamais regretté. Cette expérience m’a fait découvrir mon penchant naturel pour la spontanéité et l’imaginaire. Génial, non ?

 Tu parles, génial mon cul oui ! Écrire des brochure informatives pour les autres, c’est pas être écrivain ça, tout juste pisse-copie… Ou est l’imaginaire et la spontanéité là-dedans ?Qu’est-ce que c’est que cette méthode à la gomme ?

Oui, vous le pouvez.

Si vous êtes une personne sensible, à l’écoute, rêveuse, passionnée, alors laissez-moi vous dire… OUI, vous le pouvez vous aussi…

Bon, très bien, je suis rêveur, passionné, à l’écoute (de quoi j’en sais rien, mais je suis à l’écoute). MAIS MERDE ! Je suis trop rêveur justement madame je sais tout , qui veut vendre des méthodes bidons pour se faire du pognon précisément sur le dos des rêveurs !

C’est en commençant à écrire, en débutant simplement le processus, que toute personne désireuse de devenir écrivain peut réaliser son rêve.

C’est ça, continue à me jouer du violon, je connais la musique…C’est donc en écrivant qu’on devient écriveron…Belle trouvaille !

Si depuis quelque temps, une petite voix vous chuchote à l’oreille qu’il serait temps de changer de vie et d’utiliser toute cette imagination débordante qui vous caractérise… C’est une très bonne chose.

Je sais ce que c’est, je suis passée par là.

Ah voilà, on y arrive, le sous-entendu est clair, elle à couchée !

Si vous êtes comme moi, une force incompréhensible vous pousse actuellement à observer votre entourage et votre environnement plus que d’habitude. Une curiosité incontrôlable a fait de vous un observateur ou une observatrice aguerri(e), tout ce qui se passe dans votre vie devient rapidement le scénario d’une nouvelle intrigue policière ou d’une romance digne d’une autre époque.

Ouais, en gros il suffit de lire la rubrique des faits-divers et tu as déjà cinquante mille sujets à exploiter, mais ça fait pas tout madame, ça fait pas tout du tout… Le vécu, le réel, l’expérience de la vie, c’est ça qui est important, mais même ça, ça ne fait pas nécessairement de toi un bon écrivain…Faut avoir souffert, enduré les pires vicissitudes. Je veux dire, faut pas les chercher bien sur, mais bordel, les seuls écrivains que j’aime, qui ont du corps et qui comprennent réellement la vie, c’est ceux qui en ont chiés, qui en ont bavé des ronds de chandelle, les autres, les Marc Levy et consorts, je veux même pas en entendre parler…

Je vous comprends. Sachez ceci :

« Il est possible d’écrire un premier roman, si vous en avez vraiment envie. Il suffit d’utiliser la bonne méthode, de suivre les astuces qui assurent la réussite. »

Je ne vous tiendrai pas la main durant votre écriture, mais je crois sincèrement que mes conseils pourront vous être d’une très grande aide.

Là, je commençais à en avoir assez de ce laïus insupportable… C’était qui cette pécore même pas connue qui se permettait de donner des conseils pareils ? Quelle outrecuidance et quel culot ! Ce n’est rien que du verbiage, du verbiage creux destiné à remplir le vide absolu de sa méthode. Autant s’inscrire à l’école Pigier, ça sera plus utile !

Écrire Son Premier Roman : Une Aventure Formidable À Travers Les Émotions

Écrire son premier roman est une aventure formidable à travers les profondeurs de son âme et de ses émotions. L’écriture est en elle-même une thérapie introspective d’une puissance que l’on a tendance à sous-estimer. Tout le monde peut écrire, mais pour créer un bon roman et vous faire connaître en tant qu’auteur, il est préférable d’éviter certains pièges qui attendent les débutants et d’apprendre directement de ceux qui sont passés par là avant vous.

Et gni gna gna, et gni gnia gnia… Ça continuait comme ça pendant des pages…

Captiver vos lecteurs,
n’est-ce pas là votre but premier ?

En fait, j’ai beaucoup réfléchi avant de réunir ces conseils. Selon ma propre expérience, je crois qu’il y a une multitude de manières de bien écrire.

Elle va se taire oui !

Chaque auteur ayant un style bien à lui d’écrire et de planifier son roman, je ne saurai vous imposer le mien. Par contre, c’est en partageant que l’on s’améliore. En fait, je suis certaine d’une chose : mes astuces et mon expérience sauront vous faire réfléchir.

Mais, il n’y a qu’une seule façon d’écrire qui vous permettra de vous démarquer du lot et de captiver vos lecteurs jusqu’à la moelle… La vôtre. En fait, vous l’avez devant les yeux. Il ne vous reste qu’à développer votre propre style à partir de l’expérience des autres, telle la mienne.

C’est ce que vous apprendrez à travers ces conseils, qui, je l’espère, sauront vous faire….

Ta gueule !

Je jetais la méthode au feu et allait me servir un bon whiskies…J’imaginais bien Bukowsky ou Henry Miller en train d’étudier la méthode…Ah ! Ah ! Ah !

(Ps : bien sur, je n’ai jamais acheté cette méthode, c’était juste pour l’histoire…y a pas écrit pigeon là… merde…).

Publicités

7 commentaires

  1. Voila comment j’écris : je regarde les petits vers qui poussent en moi – car je suis un fromage avec des vers – j’apprends à les reconnaitre et ensuite je transpose ce qui leur arrive dans le monde des fromages, pour faire des histoires.
    J’ai ensuite une assistante spécialisée qui transpose à nouveau mes récits dans le monde des humains. Je paye très, très cher mon assistante. plus que 6820 euros, je trouve qu’arthur s’en sort pas mal.

    Moi ce que je me demande c’est si on va tous devenir très riche avec nos écritures ou si il y aura un malchanceux. J’espère que si il y en a un, ce ne sera pas moi.

    J'aime

  2. Tu m’as fait peur : 6820 euros, même en 12 mensualités… c’est horriblement cher !
    J’ai « emprunté » un livre à ma médiathèque récemment sur la rédaction de scénarios, et je me demandais si les auteurs établissaient des fiches pour chacun de leurs personnages comme indiqué ! Pour moi, l’écriture est beaucoup plus instinctive !

    J'aime

  3. Y’en a un autre qui s’est gouré et qu’aurait pu puiser inspiration et talent dans « une excellente distillation de céréales maltées 12 ans d’âge,fruit d’un travail minutieux duquel se dégage une riche palette d’arômes et de saveurs, un joyau du Speyside issu de la plus vieille distillerie encore en activité proposée dans votre super U pour la modique somme de 31,60 euros!!! »
    T’as pas de calculette arthur? 218 bouteilles et 2 verres ça fait!!! inspiration, talent et gueule de bois!!!

    (et puis je te jure, t’aurais pas eu froid cet hiver!)

    J'aime

Lancez vous "Vers l'infini et au delà... " ("tu parles, j'appelle ça tomber avec talent.")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s