Difference Propre et Singularités

UNE HISTOIRE D’INTERNET (1)

Ils étaient six. Le père, la mère et quatre enfants qui vinrent en France. La mère était médecin anesthésiste, on en manquait en France, la Roumanie en avait trop pour ses finances.
Le père avait suivi parce que sa profession s’acclimatait un peu partout.
Les quatre enfants apprendraient le calcul et le français en France, le roumain et la grâce à la maison.

Dix ans plus tard la vie n’a pas tenu ses promesses. L’anesthésiste surmenée s’est tuée en voiture au bout de 3 ans d’enfer. L’architecte est conducteur de chantier toujours parti et fatigué.
Les enfants ont grandi, ils ont appris le calcul et le français, à balbutier le roumain, la grâce personne ne sait où elle s’est cachée, mais elle est là.

Papa a tenu le choc de son veuvage. Cette crème d’homme n’a pas tourné, elle s’est réduite. Bien sur les enfants étaient grands et bien élevés, ils ont participé, la famille ne s’est pas dessoudée à la mort de la maman.
Il est resté seul longtemps. Longtemps. Trois ans.
Et puis son grand, Grand-frère, qui avait alors 19 ans lui a ramené une charmante jeune fille, son amie à lui, pour la présenter, et pour qu’elle dorme à la maison. Bien sur ses sœurs et son frère la connaissaient déjà, mais Papa est  tombé des nues.
Ainsi la vie continuait ? Il n’avait pas eu le temps de retourner cette idée dans sa tète, de s’habituer à la lumière que sa fille qui avait alors 17 ans, a prétendu aussi avoir des sentiments, une relation suivie, un chagrin d’amour parce qu’elle n’avait « pas voulu »…

Les « petits » 15 et 10 ans ont regardé leur père en rigolant quand il est sorti de la cuisine en s’essuyant le front et en soufflant les joues gonflés ce soir là, alors il a souri aussi, ça lui était de nouveau permis.

Alors, il y a quatre ans il a recommencé à voir les jambes des femmes, leurs yeux qui lui souriaient. Et peut-être qu’il a eu une vie d’homme à nouveau, de cela les enfants n’ont eu que les effluves subtiles qui accompagnaient ses retours discrets à la maison.
En tout cas un jour Celle-ci est venue hanter le salon de plus en plus fréquemment, et occuper sa chambre assez souvent, jusqu’à s’installer confortablement.

Trop à l’aise elle a finit par se faire chasser. Le papa était d’accord avec les enfants, ce n’était pas possible qu’elle remplace maman.
Et puis sa cuisine, et son vocabulaire. Son omniprésence.

Mais elle est revenue pour un nouvel essai, elle s’était améliorée, c’était dur pour lui…
Les « grands » avaient leurs vies, le lycée, les amis, au fond pour eux c’était pareil.  Mais pas Petit-dernier, pour lui ça comptait, et c’est avec lui que se passait la guérilla domestique.
Si bien que la dernière fois qu’ils se sont disputés, le papa et la mégère, c’est lui qui a pris l’initiative.

EPISODES  (cliquez sur un nombre pour voir l’épisode correspondant )

UN (ici)   –   DEUX  –  TROIS   –  QUATRE   –   CINQ   –   SIX   –   SEPT

Publicités

7 commentaires sur “UNE HISTOIRE D’INTERNET (1)

  1. toutoutoutine
    31 mai 2013

    Resurgit vita…

    et ton texte dont j’aime le titre car il nous promet une suite!…

    J'aime

  2. Pingback: Une histoire d’internet (7) | Difference Propre

  3. Pingback: UNE HISTOIRE D’INTERNET (3) | Difference Propre

  4. Pingback: UNE HISTOIRE D’INTERNET (4) | Difference Propre

  5. Pingback: UNE HISTOIRE D’INTERNET (5) | Difference Propre

  6. Pingback: UNE HISTOIRE D’INTERNET (6) | Difference Propre

  7. Pingback: UNE HISTOIRE D’INTERNET (2) | Difference Propre

Si ça vous démange vraiment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 mai 2013 par dans lazarille.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 127 autres abonnés

Blog Stats

  • 23,014 hits
%d blogueurs aiment cette page :