Difference Propre et Singularités

EXPLOITATION AU PARADIS

l’émission en question

Hum hum hum hum. Dans l’absolu j’adhère à ce que vous dites, il y a une certaine indècence dans ce qui nous est présenté là. Et les consciences ne sont pas trés éveillées en occident dans la façon dont nous considèrons le reste du monde. Reste que la culpabilisation et la restriction des discours ne la fait pas progresser.

Aussi j’aurais quelques remarques à faire :
– le discours colonialiste, ou missionnaire, visait à « civiliser » ces pays « barbares ». J’y ai pensé en vous lisant. Ce sont aussi des transferts massifs de richesses qui se font dans ce cas là. Il ne faut pas se leurrer.

– Les situations les pires sont celles des gens qui n’ont mème pas la ressource d’être exploités : ils n’ont rien, ne valent rien, et meurent de faim ou de violence. Là où il n’y a pas d’occidentaux exploiteurs c’est qu’il n’y a rien à exploiter, peu de diffèrence avec « rien du tout » ; si on se met à la place des exploités en question, on perçoit assez bien la diffèrence. En réalité ce n’est pas très diffèrent pour nous, seulement par notre pays de naissance et sa richesse, nous avons tous un « intêrét » .

– je préfère entendre parler de ces gens là que d’ignorer leur existence, je parle des domestiques, les expatriés-employeurs…pas besoin d’aller au bout du monde. La télé est une lorgnette prise par le gros bout, elle rapetisse un peu tout ce qu’elle montre, si on ne veut pas voir les choses, il faut l’éteindre.

– ma conception de la liberté implique que je ne demande pas aux gens de se comporter moralement, pas systématiquement ; les gens qui vont au bout du monde pour bénéficier du fait qu’être français nous place automatiquement trés trés haut dans la pyramide mondiale, ne sont pas pires que ceux qui restent en France, ni meilleurs. Ils sont les mèmes.

Je pense donc que c’était un excellent reportage qui laissait à chacun la latitude de se faire sa propre opinion.

Les Chroniques de Michaela

Un reportage diffusé dans l’émission Sept à huit d’hier (TF1, le 17/02/2013) a particulièrement attiré mon attention. Intitulé « Maisons au paradis », il raconte le quotidien de français expatriés à Bali. Que l’un des couples, à l’évidence comblé par sa nouvelle vie au soleil, incite tous les français à suivre son exemple, passe encore (bien que ce soit moralement répréhensible); mais qu’il soit fier de présenter son petit personnel sous-payé et exploité est simplement inacceptable. Ces gens ont fait le choix de s’expatrier pour avoir une retraite plus aisée et cela peut se comprendre. Mais, pourquoi se vanter d’avoir du « personnel de maison » payé cent euros par mois? Fièrement, le propriétaire présente le gardien qui travaille 6 jours/7, 24h/24, assis sur une chaise devant la maison. L’employé nous montre ensuite l’endroit dans lequel il loge: une petite pièce avec un matelas et une télévision. Quand on voit le luxe dans lequel…

View original post 283 mots de plus

Publicités

6 commentaires sur “EXPLOITATION AU PARADIS

  1. toutoutoutine
    16 mars 2013

    les esclaves ne sont pas payés; ça ne leur servirait à rien puisqu’ils n’achètent rien…

    J'aime

    • jerohano
      19 mars 2013

      Cette notion d’esclavage est plus complexe qu’il ne pourrait apparaitre de prime abord. En 1er lieu il faut constater que l’esclavage est une condition complexe qui recouvre des situations bien diffèrentes. Les philosophes grecs conquis par Rome ètaient des esclaves, il en est né le stoïcisme, une continuation de la vie malgré la défaite – un progrès que les vainqueurs apportaient à certains vaincus. La convention de Genève n’avait pas été ratifiée par tout le monde en ce temps là, le crime contre l’humanité n’était pas universellement reconnu par toutes les juridictions.

      Cela peut-être aussi une punition et/ou une réparation ; ainsi les celtes trouvaient plus pratique d’obliger le meurtrier d’un homme à devenir l’esclave de la veuve et de l’orphelin plutot que le tuer ou l’emprisonner.

      Et pour être tout à fait franc, je pense que le role des occidentaux jusqu’à présent, a plutot été celui de l’émancipation.
      ça ne veut pas dire que tout ait été parfait et irréprochable, « linéaire ».

      J'aime

  2. lazarille
    18 mars 2013

    Petit message personnel :
    tononononon tonononon : le rat n’a pas de choucroute dans le port, je répète, le rat n’a pas de choucroute dans le port.
    Fin des messages personnels. :-D :-D :-D

    J'aime

    • blagapart
      18 mars 2013

      petite réponse publique:
      le row n’a pas sa part de choucroute, entends-tu, le row n’a pas sa part de choucroute!
      :´-(

      J'aime

      • lazarille
        19 mars 2013

        blagapart, une petite question : tu aimes mieux la choucroute ou la saucisse qui va avec ?

        J'aime

  3. sissistronnelle
    19 mars 2013

    Lazarille, blague à part, c’est quoi le rapport avec les rhododendrons?

    J'aime

Si ça vous démange vraiment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 mars 2013 par dans jerohano, outer space.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 127 autres abonnés

Blog Stats

  • 23,014 hits
%d blogueurs aiment cette page :