Difference Propre et Singularités

« I don’t care what’s written about me so long as it isn’t true. »

« Je me fous de ce qu’on écrit sur moi tant que ce n’est pas vrai »

Dans cet article en Anglais « As a linguist » nous parle d’un auteur de sexe féminin pétrie de contradiction cette branche perdue de la famille Rotschild a sombré dans l’alcool et l’amour des chiens. Qui en soi pour une citadine ne vaut pas mieux que l’amour des chats.
D’autant qu’elle aimait les hommes qui étaient des chiens, drogués, alcooliques, salopards.
Les nouvelles et les poèmes c’était son truc, elle n’est jamais parvenue à écrire un roman.

Hormis l’admirable citation qui fait titre, typique d’une attitude suicidaire socialement à laquelle j’ai renoncé depuis que ce qu’on dit de moi concerne aussi ma descendance, encore plus depuis qu’il a fallu que je défende la mèmoire de mon père, elle a aussi critiqué un cercle de littérateur dont elle faisait partie :
« …(c’) était juste beaucoup de gens se racontant des blagues et se disant les uns les autres à quel point ils étaient « bons ».
Seulement un groupe de grandes gueules qui se montrent, économisant leurs gags jour aprés jour, attendant l’occasion de les lancer …. Il n’y avait aucune vérité dans tout ce qu’ils ont dit. C’était le jour terrible de la boutade, sans aucune nécessité de vérité … »

Pour découvrir de qui il s’agit, voir des photos, trouver des liens pour écouter sa voix, il faut aller voir l’article original, trés bien fait.

Ce vieil article, 1an et demi m’a été rappelé par celui de Michaela, « les femmes d’intèrieur »
http://leschroniquesdemichaela.wordpress.com/2013/03/12/les-femmes-dinterieur/ .

As a Linguist...

Dorothy Parker was a collection of contradictions. She was a masterful short story writer, but never managed the full-length novel she always wanted to write.  For much of her life, she was a drunk, but she actually detested the taste of alcohol when she married Eddie Parker in 1917. She spent years in near poverty, working hard to distance herself from her not so humble beginnings as part of the wealthy Rothschild family of the Upper West Side. Her disdain for people and society was never subtle, and yet she was once arrested for marching in protest at the 1927 execution of Nicola Sacco and Bartolomeo Vanzetti. The one constant in her life was the love of her dogs.

I can’t pinpoint exactly what I love about Dorothy Parker, but if you ask A., he’ll tell you that it’s my love of snark and general state of contrariness that gives…

View original post 1 084 mots de plus

Publicités

4 commentaires sur “« I don’t care what’s written about me so long as it isn’t true. »

  1. limr
    14 mars 2013

    Il y’a 20 ans que je ne parle ou ecris pas en francais, et j’ai oblie trop de vocabulaire, mais je tente de ecrire en francais a vous maintenant. Et aussi, je n’ai pas un « keyboard » francais, par consequant je ne peut pas utilser les diacritques. S’il-vous plait, pardonne mes erreurs!

    Merci beaucoup pour le (la?) « reblog. » Je suis tres contente que ca vous a plu, particulierement 1.5 ans plus tard que je l’ai publie. Dorothy Parker e une de mes auteurs preferee.

    J’avoue que j’ai besoin de la dictionaire pour environ 50% de mes mots ici! C’est plus dificil pour moi d’ecrire en francais maintenant que d’ecrire en portugais. Par example, j’ai failli ecrire ‘palavras’ au lieu de ‘mots’! :) Une fois en Bayeux, j’ai demande « un omelet com queijo » au lieu de « avec fromage. » Ma tete e confusee ;)

    Alors, merci une fois de plus!

    J'aime

    • limr
      14 mars 2013

      Oops! « j’essaie » non « je tente ». Encore une fois, c’est portugais, non francais.

      J'aime

      • jerohano
        15 mars 2013

        non les 2 sont français et conviennent pour dire « I am trying »

        J'aime

    • jerohano
      15 mars 2013

      Hello limr. merci beaucoup de votre commentaire, qui est gentil, fourni, et bienveillant. En fait je l’avais repèré il y a un an et demi et je m’en suis souvenu. Votre article avait été une découverte pour moi.
      Bonjour limr. Thanks a lot for your comment, wich is kind, long and full of goodwill. A a matter of fact I had read your article 1 year and half ago, that’s the michaela article that remind it to me.
      Your article had been a discovering for me.

      Your french writing is pretty good, « e » is typically portuges, I imagine, but that does it quite well.

      J'aime

Si ça vous démange vraiment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 mars 2013 par dans jerohano, outer space.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 127 autres abonnés

Blog Stats

  • 23,014 hits
%d blogueurs aiment cette page :