ZIM, Retour et Fin…

La piste est trop grande ce soir.

Arène sableuse où se jouent les derniers combats.

Musique de foire, quel cirque, roulements du tambour,

tour de piste, rires, démarche suspendue à un fil.

Ballon jaune, nez rouge, trompette verte et paillettes.

Se dit :

« Mon parti n’est pas de plaire mais vous réveiller,

Don Quichotte, aide moi s’te plaît à faire tourner

leur moulin de vie, zones érogènes fatiguées.

 °°° Un dernier tour de piste, barbe-à-papa-cerise…

– Ce soir,

Turlututu chapeau pointu, sourit à l’envers

bouche rouge de misère, regarde le temps

sur la bobine qui s’accélère, face grimée

plus ne sert. Entrechat frivole, pirouette vide.

 Se dit:

« Le dernier numéro, le dernier que je tire!

Suis-je seul dans la fourmilière des humanoïdes

à bâtir du rêve que construire des galeries?

 °°° Un dernier tour de piste,drapeau-rouge-qui-s’agite…

 – Ce soir,

Joue trompette et clairon, sonne triste glas de fin,

sous son grand manteau entend les éclats fuser,

éclats de rire, tranchants, étrangers éclats de verre,

cisaillent son âme bleuie, mitraillent son cœur flou.

 Se dit:

« L’humain cache son angoisse dans le vide, reviens Pierrot,

sur ton croissant de lune avec ta Colombine,

montre-leur qu’existent les amours crépusculaires!

 °°° Un dernier tour de piste, lumières jaunes qui scintillent…

 – Ce soir,

Il part le clown, avec Léonardo en compère,

siroter bon vin d’hydromel comme de vieux druides,

soulever les pensées endormies, sourire au monde,

enterrer les insomnies, les regards de papier.

             Dernier tour de piste le rideau tombe

                Le tabouret  choit  la corde vrille

            Barbe-à-papa-pâlotte  drapeau-se-fige

                            Lumière-s’éteint

SISSISTRONNELLE

Publicités

7 commentaires

  1. Tous aux abris, il pleut des âmes
    Ouvrez les parapluies, retenez vos larmes
    Le poids du clown coule la révolte
    Quand tombe le Saloon à l’heure des colts.
    (entre 20h30 et 23 heures…)

    J'aime

    1. sous le chapiteau, un drole de zozo
      fait rire aux éclats, mais aux frais de quoi
      rire rire de la vie, sur le pont levis
      sur le fil tendu, des malentendus

      J'aime

Lancez vous "Vers l'infini et au delà... " ("tu parles, j'appelle ça tomber avec talent.")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s