VIVANCE

                V I V A N C E

Je marcherai nue sans armure

Mes cuisses fouettant votre folie bétonnière                   

Je lècherai  le soleil pur                                                             

Ma langue toilettant  votre prêche meurtrière   

Et danserai les yeux fermés

Contre vos noirs et sombres desseins formatés


Mes doigts de chair pénètreront     

L’air mûr de la vie                                                               

Mes seins ronds, matures nourriront   

Ses mystères endormis

 

Je me lève au bout d’un millier d’années  

 Baisant les  fleurs moirées 

Je  plante doucement mes dents  aimantées

Dans la lune argentée.                 

                 

Publicités

5 commentaires

  1. Ce texte a été écrit en janvier 2013 pendant l’occupation de Notre Dame des Landes et son bocage par les forces policières.
    Sur la ZAD, Zone A Défendre, j’ai été interpellée par ces face-à-face quotidiens entre la population et les militaires, face-à-face parfois complètement pacifiques voire bon-enfants. Cette envie de danser représentait pour moi un acte de résistance mais aussi d’appel à la paix.

    J'aime

Lancez vous "Vers l'infini et au delà... " ("tu parles, j'appelle ça tomber avec talent.")

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s